Réparer sa voiture : 5 interventions à faire soi même

Vous avez décidé d’économiser de l’argent et de réparer vous-même cette rayure sur la peinture, de faire l’appoint d’huile moteur ou de changer la batterie de la voiture ? Voici comment aborder 5 problématiques connues sans grandes connaissances préalables à avoir, et donc à moindre coût.

Changez la batterie de votre voiture

Changer une batterie de voiture est faisable, même pour les personnes inexpérimentées en installation de pièces de rechange.

Quand changer la batterie ?

Les accessoires auto que sont les batteries de voiture sont sollicités tous les jours et doivent être remplacés tous les 5 à 7 ans. Essayez d’abord de la faire redémarrer s’il s’est seulement déchargée. Cela se produit, par exemple, si vous oubliés accidentellement les phares allumés. Mais les systèmes d’alarme drainent également l’énergie de la batterie auto. Si le démarrage à froid ne fonctionne pas, ou si la batterie est visiblement endommagée, vous devrez changer la batterie de la voiture.

Trouver la bonne batterie auto

si vous êtes à la recherche d’une nouvelle batterie de voiture, la première chose à faire est de vérifier les informations suivantes, qui figurent soit sur la batterie, soit dans son manuel d’utilisation (type de batterie, taille, valeurs électriques, capacité, courant froid, tension, conception).

Comment changer la batterie ?

Commencez par éteindre le moteur et les consommateurs. Pour retirer la batterie, desserrez l’écrou de la borne négative de la batterie puis le câble noir. Retirez ensuite l’écrou du pôle positif et le câble rouge. Dévissez la batterie du corps et retirez la batterie. Il convient maintenant d’installer la nouvelle batterie en attachant le câble rouge à la borne positive puis le câble noir à la borne négative. Il n’y a plus qu’à frotter les poteaux avec de la graisse sans acide pour éviter la corrosion.

Éliminez les rayures sur la peinture

Les rayures sur la voiture sont gênantes et leur élimination est coûteuse. Il est préférable de devenir de véritables professionnels travaillant dans un garage pour retoucher les dommages causés. Les peintures pour voitures sont constituées de 4 couches : l’apprêt, le bouche-pores, la couche de base/peinture et le vernis. Comme toutes les couches réunies ne font qu’un millimètre d’épaisseur, les rayures atteignent rapidement la peinture ou l’apprêt. Si les éraflures dans la peinture sont superficielles, dues à des clés par exemple, les retoucher ne pose généralement aucun problème. Si les rayures sont plus profondes, un professionnel doit réparer la carrosserie.

Faites le plein d’huile moteur en toute simplicité

Effectuée généralement lors d’une vidange, la vérification de l’huile est l’une des choses les plus importantes, mais aussi l’une des plus faciles à faire lorsque vous réparez votre voiture. Alors courage ! L’huile lubrifie les pièces mobiles du moteur pour que tout fonctionne bien. S’il n’y en a pas assez, les pièces vont frotter et s’user. Si vous ne faites pas l’appoint d’huile à temps, votre moteur en souffrira à coup sûr. Il est important de régler régulièrement le niveau d’huile ! Et pas seulement lorsque l’indicateur de niveau d’huile s’allume, car il est alors généralement trop tard et un spécialiste doit réparer votre voiture. Il n’y a pour ce faire qu’à suivre ces dix étapes pour obtenir un niveau d’huile parfait :

  • Choisissez la bonne huile moteur. Vous trouverez des informations dans le manuel d’utilisation de votre voiture.
  • Laissez le véhicule refroidir après un trajet, garez-le sur une surface plane et ouvrez le capot.
  • Recherchez la jauge d’huile – elle est généralement de couleur jaune ou orange.
  • Nettoyez la jauge et remettez-la en place.
  • Sortez à nouveau la jauge et lisez le niveau d’huile.
  • Si le niveau d’huile est proche ou inférieur au repère inférieur : faites l’appoint d’huile moteur.
  • Retirez le couvercle du goulot de remplissage d’huile. Le bouchon est reconnaissable au bidon d’huile imprimé dessus.
  • Remplissez délicatement l’huile à l’aide d’un entonnoir.
  • Refermez le bouchon hermétiquement.
  • Surveillez le niveau d’huile.

Réparez vous-même les éclats sur votre voiture

Les éclats de pierre peuvent être réparés relativement facilement par vous-même, surtout s’ils se produisent sur la peinture ou le dessous de caisse du véhicule. Toutefois, vous devez également prêter attention à quelques éléments importants .Pour les fenêtres, les éclats de pierre sur le pare-brise sont faciles à réparer, à condition qu’ils ne soient pas trop gros et qu’ils ne se trouvent pas dans le champ de vision du conducteur. Si tel est le cas, il faut faire appel à un spécialiste et remplacer la fenêtre grâce à un matériel électrique professionnel. Ceci est exigé par la loi. Si vous disposez d’une assurance tous risques, la réparation sera couverte intégralement. Si vous disposez d’une couverture partielle, vous devrez payer un supplément. Les dessous de caisse souffrent particulièrement en hiver à cause du sel de déneigement. Le sel qui s’est déposé peut lentement se transformer en boue saline et “manger” lentement des trous dans la voiture. Vous pouvez facilement contrer ce processus en appliquant une protection du dessous de caisse. Cette protection scelle le plancher du véhicule et le protège contre la saleté et la rouille.

Changez vos plaquettes de frein

Les freins s’usent rapidement, car ils fonctionnent par friction. Généralement, seul un mécanicien exerçant dans un garage doit changer les plaquettes avec des pièces détachées adaptées. Car si le frein ne fonctionne pas correctement, cela devient dangereux. Ceux qui l’osent doivent suivre les étapes suivantes :

Retirer les plaquettes de frein

Il convient de distinguer l’essieu avant de l’essieu arrière. Pour le premier, il faut serrer le frein à main et soulever l’avant du véhicule ou le soulever avec la plate-forme de levage. Pour l’essieu arrière, il est nécessaire d’engager la marche arrière et de soulever l’avant du véhicule. Ensuite, dans les deux cas, changez toujours les plaquettes de frein des deux côtés de l’essieu. Sinon, les performances des freins seront différentes. Dévissez les écrous et les boulons de roue et retirez les roues. Dévissez l’étrier de frein et, si nécessaire, retirez les clips de fixation (par exemple à l’aide d’un tournevis) et tournez l’étrier vers le haut. Pour terminer, retirez les plaquettes de frein.

Monter les plaquettes de frein

Remplacez les plaques de glissement par les plaquettes et lubrifiez-les avec de la pâte à frein. Si les plaquettes sont trop épaisses, repoussez le piston de frein à l’aide d’un outil de repoussage du piston. Dans le cas du réglage du frein à main, le piston doit être retourné, car un entraînement par broche est installé. Si le système de frein de stationnement est électronique, le moteur électrique doit être déverrouillé au préalable par le testeur, sinon l’étrier sera détruit. Si la voiture a deux pistons, repoussez-les tous les deux exactement au même moment. Si vous ne parvenez pas à le faire, l’un des pistons de frein pourrait se détacher. Veillez toutefois à ce que le liquide de frein ne déborde pas. Vissez l’étrier de frein et fixez les colliers de sécurité si nécessaire. Montez enfin la roue en vérifiant bien l’équilibrage et que vous n’êtes pas en présence d’un pneu crevé.