Pathologies veineuses et traumatiques : quelle hygiène de vie quotidien ?

Pathologies veineuses

Publié le : 20 juin 20236 mins de lecture

Nombreux sont les Français qui souffrent d’une pathologie veineuse, comme les varices ou l’hypertension veineuse, et vous n’êtes peut-être pas épargné… Il est capital de ne pas ignorer les premiers symptômes et de consulter un spécialiste. Toutefois, vous pouvez déjà limiter les facteurs de risque en adoptant une hygiène de vie compatible avec votre trouble. Le blog santé sera un bon allié pour trouver des astuces concrètes à suivre ! Voici quelques conseils pour vous reprendre en main dans un premier temps et diminuer certains symptômes désagréables.

Maintenir un poids de forme raisonnable

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) met en lumière les problèmes de santé qui existent lorsqu’une personne souffre de surcharge pondérale. Un individu est en surpoids lorsque son IMC, l’indice de masse corporelle, dépasse les 26 kg/m². Les risques de développer des maladies cardio-vasculaires et des maladies veineuses chroniques telles que les varices ou l’insuffisance veineuse sont alors élevés. Les principaux coupables sont les tissus graisseux, qui compriment les veines et rendent difficile la remontée du sang jusqu’au cœur. Bien évidemment, plus la surcharge pondérale est importante et plus les symptômes de l’insuffisance veineuse sont sérieux et compromettent la santé de la personne. À ce stade, il convient pour cette dernière de se faire accompagner par un professionnel de santé. Un diététicien peut l’aider à revoir son régime alimentaire et à surveiller ses apports caloriques. Porter des accessoires de compression tels que des collants ou des chaussettes de contention aident également à limiter l’aggravation des symptômes. Consultez cette page d’une boutique en ligne spécialisée dans le traitement des pathologies veineuses et traumatiques pour bien vous équiper.

Dans le même thème : Que faire en cas de varices ?

Rester en mouvement

Il s’agit d’un conseil pratique lié à l’hygiène très classique, pour autant, il s’avère utile de la rappeler puisque les gens bougent de moins en moins. Or, le monde de la recherche n’a plus besoin de démontrer que l’activité physique est indispensable pour réduire l’apparition de nombreuses maladies, comme les pathologies veineuses. L’exercice physique quotidien limite la pression artérielle et favorise le retour veineux. Ainsi, les risques de souffrir d’une hypertension veineuse s’amenuisent. Gardez à l’esprit que l’être humain n’est pas fait pour être sédentaire. Il a besoin d’être en mouvement pour bénéficier d’une circulation sanguine optimale et par conséquent, pour avoir un cœur en bonne santé. Nul besoin de pratiquer un sport intensif plusieurs fois par semaine pour entretenir la machine. Marcher, faire du vélo, monter les escaliers, éviter de rester trop longtemps assis sont déjà des actions concrètes qui servent à prendre soin de son retour veineux. Trente minutes d’activité physique et non sportive, sont d’ores et déjà suffisantes pour rester en forme, voire pour diminuer des symptômes déjà présents comme la sensation de jambes lourdes.

Pour plus d'informations : Que faire en cas de varices ?

Bannir la cigarette et l’alcool

Fumer et boire de l’alcool sans modération ne sont évidemment pas des choses à faire lorsque l’on désire rester en bonne santé de manière générale. Toutefois, si l’on se penche davantage sur le cas des pathologies veineuses et traumatiques, on peut comprendre comment le tabac et l’alcool nuisent à l’organisme de façon significative. Inutile de vous dire que si vous êtes intransigeant sur votre qualité du sommeil mais que vous fumez quinze cigarettes par jour, vous risquez de mettre à mal vos efforts. Fumer de manière régulière ou sporadique rend les veines moins toniques. Celles-ci sont inflammées et le sang est par ailleurs moins bien oxygéné puisque le monoxyde de carbone le pollue. Un fumeur risque de développer des caillots et de souffrir d’une atrophie musculaire par exemple. L’alcool est également un ennemi puisqu’il participe à la dilatation des veines et favorise l’hypertension artérielle. En somme, il est indispensable de bannir ces substances toxiques de votre vie si vous tenez à limiter les facteurs qui participent à la formation d’une maladie chronique.

Éviter certains sports ou certaines situations

Avez-vous déjà analysé la façon dont vous vivez au quotidien, que ce soit lorsque vous êtes à votre travail ou lorsque vous êtes en repos ? Si vous remarquez des éléments qui laissent à penser que vous êtes sensible à ces problèmes de circulation veineuse, prenez les devants et modifiez votre routine autant que possible. Continuez à rester actif, mais ne pratiquez pas certaines activités comme le rugby ou le tennis. Ces disciplines sportives peuvent entraîner des traumatismes comme des lésions, ce qui fragilise à la longue les vaisseaux sanguins. Vous exercez un métier qui vous demande de rester statique, où vous avez rarement l’opportunité de vous asseoir ? Cette position verticale répétée n’aide pas le sang à remonter correctement, ce qui fait que certains individus souffrent d’une insuffisance veineuse sévère. A contrario, il n’est pas conseillé de rester trop longtemps assis… Vous l’aurez compris, l’idéal est de trouver un compromis et de varier les positions afin de ne pas malmener votre retour veineux.

Mutuelle senior : devez-vous remplir un questionnaire de santé et pourquoi ?
Bioderma : l’alliance de la science et de la beauté naturelle

Plan du site