Faire estimer son vase : comment faire ?

Estimer son vase est une chose accessible à tout le monde avec l’aide des experts. Estimer soi-même un vase serait comme commettre une grossière erreur, car le prix serait peut-être trop bas pour que les gens pensent que l’objet n’est pas de valeur, ou bien qu’il est trop cher pour que personne n’ose acheter. Il est possible de consulter des professionnels directement, ou bien faire appel aux services du web. Les vases sont désormais comptés comme des objets de décoration. La plupart de ces objets sont considérés comme des objets de grande valeur, la majeure partie des vases les plus précieux et les plus chers sont possédés par les plus riches et les personnes importants qui participent aux ventes aux enchères.

Quels sont les moyens pour faire estimer son vase ?

Pour faciliter la vie des gens, il est désormais possible de faire estimer ses biens sur internet, en termes d’estimation vase, les possibilités sont nombreuses ; les résultats seront retournés sous 48 h. Ces sites sont gérés par des experts accompagnés par un commissaire-priseur pour que l’estimation soit la plus précise que possible. Il y aura sans doute des formulaires que vous devriez remplir pour une estimation en ligne. Le formulaire pourrait mentionner les détails nécessaires pour que le commissaire-priseur puisse parfaitement estimer le prix du vase. Les mentions à remplir sont en principe la dimension du vase, le poids, et des photos sous différents angles et d’autres détails importants.

Les commissaires-priseurs sont les plus compétents pour faire ce genre de travail. Ses compétences vont pouvoir vous permettre d’avoir un aperçu de la rareté de votre objet. Un objet rare est reconnu par son originalité, si la pièce a été fabriquée avant ou après la mort de l’artiste. Ces commissaires estimeront aussi la valeur du vase sur le marché. En tout, le commissaire-priseur est la personne compétente pour estimer le vase au meilleur prix. Les vases serviront de modèle pour une production de masse ou bien gardé en tant que pièces uniques.

Faire estimer son vase : que faut-il prendre en compte ?

Avant de faire appel aux experts, vous pouvez procéder vous-même à quelques vérifications afin de savoir si le vase est réellement authentique ou si l’objet n’est qu’une copie de l’original. Savoir distinguer le vrai du faux éviterait de vous faire ridiculiser auprès des autres et de vous faire de faux espoirs. En parlant par exemple d’un vase Daum en verre ou en pâte de cristal clair, chaque pièce est unique en son genre, décorée à l’aide d’acide, avec des signatures moulées. Les faux vases Daum présentent des signatures peintes et les détails du vase sont énormément exagérés. Quant au vase Gallé, ils sont reconnus par ses reliefs et ses motifs qui sont sculptés à l’aide de techniques complexes de gravure à l’acide. Ces motifs préservent la transparence du vase. La signature du vase est généralement placée sous la pièce, pour les faux Gallé, le positionnement de la signature n’est pas en dessous et l’intérieur du vase présente des défauts (pas lisse). Il est très important de souligner ces détails.

Quelles sont les précautions à prendre en compte ?

Il y a des précautions à prendre en compte après l’estimation vase. En effet, même si le vase a énormément de valeur, si par malheur, il présente des égratignures ou se brise pendant son transport, s’il tombe et se casse, cela causera la diminution ou même la perte de sa valeur. Il faut donc penser à le placer dans un endroit sûr, dans un carton par exemple. Avant de le placer dans un carton, il faudra d’abord l’emballer dans du papier bulle ou du papier journal sous plusieurs couches, sans oublier de remplir le creux de la pièce. L’objet, une fois dans un carton, ne doit en aucun cas bouger. Ne pas oublier d’inscrire la mention « fragile » autour du carton de façon à être bien visible.