Comment devenir producteur de CBD ?

Avec un marché estimé entre 150 à 200 millions d’euros, le CBD connait un engouement certain qui n’est pas prêt à s’éteindre puisqu’une étude anticipative montre qu’en 2032, ces statistiques peuvent atteindre 1 milliard d’euros. Il n’est donc pas étonnant que de nombreux agriculteurs s’interrogent sur le mode d’emploi pour devenir producteur de CBD. Focus sur cette question qui alimente beaucoup de d’interrogations en France.

Comment devenir un producteur de CBD ?

Avant de rejoindre le cerclé privilégié des producteurs et travailler avec un grossiste en CBD, vous devez comprendre certaines règles. Tout d’abord, il est important de respecter les niveaux légaux de THC. Pour cultiver du chanvre CBD en France, vous devez choisir l’une des variétés autorisées. Vous les trouverez officiellement inscrits dans l’article 2 du décret du 22 août 1990 et par l’article de loi R.513286 de santé publique sur le chanvre et le cannabis. Ainsi, vous pouvez éviter de planter des variétés de cannabis avec des niveaux de THC supérieurs à 0,2. Par ailleurs, vous allez devoir sélectionner la bonne méthode de culture du cannabis. Il existe 3 techniques principales pour cultiver du cannabis sativa L. Ce sont les cultures d’extérieur (Outdoor), les cultures d’intérieur (Indoor) et les cultures de serre (Green house). D’une part, vous avez la culture Outdoor qui n’est autre que la plantation de graines de cannabis en plein air. Ainsi, les plantes peuvent tirer profit des facteurs environnants naturels et se développer rapidement.

Le seul inconvénient de la technique Outdoor est que le mauvais temps et les insectes peuvent ruiner la récolte. Soyez donc très prudent lorsque vous choisissez ce mode de croissance. D’autre part, les méthodes de culture intérieure et de serre ne vous placeront jamais face aux problèmes mentionnés plus haut. Dans le premier cas, les plants de chanvre sont placés dans une grande grange et, dans le second, dans une serre. Ces conditions de culture sont faciles à apprivoiser, ce qui explique pourquoi le rendement est plus important. Vous pouvez alors obtenir des produits de qualité, assurément vendu à un prix exorbitant comparé aux autres variétés.

Le processus officiel pour obtenir une licence

Avant d’être légalement reconnu producteur de CBD et de pouvoir ainsi commercialiser ces substances, il va sans dire que vous devez vous soumettre la loi qui encadre aussi bien la culture ordinaire que l’agriculture biologique. Lorsque vous achetez des graines de CBD, contactez uniquement des organisations approuvées. Nous pouvons citer : « la Coopérative centrale des producteurs de graines de cannabis » également connue sous l’acronyme « CCPSC ». Assurez-vous d’inclure l’emplacement géographique du lieu de culture pour éviter tout malentendu avec le gouvernement. De plus, la Fédération des producteurs de cannabis et la police militaire doivent également venir sur place pour s’assurer que vous respectez les normes mises en vigueur tant au niveau de la plantation, de la culture que de l’approvisionnement en matière première. En finalisant les démarches administratives plus tôt, vous aurez la possibilité de fournir les preuves nécessaires que vos produits respectent le dosage de THC autorisé.

Plusieurs entreprises à travers le monde sont mises à cultiver du CBD. Et certains ont commencé la production récemment ces dernières années. Cependant, certaines conditions doivent être remplies pour devenir un grossiste officiel de CBD. Vous devez rédiger de nombreuses demandes et cela entraîne des frais relativement élevés. Malgré ces investissements coûteux, la production reste élevée. Mais le coût en vaut largement la chandelle ! Vous aurez une récolte fructueuse en 8 semaines voire moins.

Comment faire pousser des fleurs de CBD en France ?

Pour persévérer dans ce secteur d’activité et offrir à vos clients des plantes médicinales efficaces pour la santé physique et mentale, le producteur, d’agriculture biologique ou classique, doit être en mesure d’identifier le bon endroit de culture. Pour réussir à faire pousser des fleurs de CBD, il est préférable de planter votre cannabis dans un endroit exposé au soleil. La saison printanière est ainsi idéale pour la plantation. Pour obtenir des fleurs saines et ne pas compromettre leurs vertus médicinales, préparez bien le terrain en arrachant les herbes parasites nocives pour la qualité du CBD et le gravier qui empêche la plante de se développer de manière optimale. Passez ensuite à la préparation du sol dans lequel les graines seront introduites. La chaleur de la terre ne doit pas être inférieure à 15 °C tant pendant la journée que pendant la nuit. Sachez, par ailleurs, qu’il est nécessaire de ventiler le terrain en utilisant un coussin chauffant.