Choisir sa mutuelle pour TPE en 5 points essentiels

mutuelle

Publié le : 26 juin 20235 mins de lecture

Les entreprises du secteur privé sont toutes tenues d’assurer leurs salariés en leur proposant une complémentaire santé. Cette obligation a été mise en vigueur depuis janvier 2016 exigeant des employeurs de TPE de souscrire une mutuelle collective. Dans cet article, nous vous présentons les 5 points essentiels pour choisir une formule qui répond aux besoins de vos employés.

1-Le tarif

Le premier élément à considérer pour choisir une mutuelle pour TPE est : le prix. Vous serez amené, au cours de vos recherches, à comparer les offres disponibles sur le marché et repérer celles qui colle au mieux à vos attentes. Le tarif est un élément de comparaison important, à condition de confronter des prestations équivalentes. Par ailleurs, il est important de différencier 2 types de cotisations : les tarifs uniformes et non-uniformes. La première catégorie permet de fournir à tous les employés la même couverture. Quant à la deuxième, elle donne accès à des tarifs différents définis en fonction du statut social de l’employé et de ses besoins. Sachant que les mutuelles d’entreprise offrent la possibilité d’affiliation des ayants droits, le prix dépend aussi du nombre de personnes inclues dans le contrat et de leur âge. Ainsi, le critère du tarif permet de personnaliser les contrats. Les salariés se retrouvent avec un niveau de couverture suffisant et l’employeur avec un budget optimisé.

Dans le même thème : 6 bons conseils pour choisir le bon contrat de prévoyance

2-Les prestations

Il est important d’accorder un intérêt particulier aux services proposés par l’assureur comme le délai de carence par exemple. À côté, il y a l’assistance téléphonique en cas de problème et la géolocalisation des médecins. Ces options étendent implicitement le niveau de protection dont vos salariés bénéficient. Même s’ils ont la possibilité d’ajouter des prestations à leur contrat initial, l’employeur peut les devancer. Il s’agit donc de prendre connaissance des services supplémentaires proposés par la compagnie d’assurance comme la prévention, la formule tiers payant, une prise en charge en ligne, etc. Si le budget de l’entreprise l’autorise, les options relatives aux soins de médecine douce sont fortement appréciées par les employés.

Pour plus d'informations : 6 bons conseils pour choisir le bon contrat de prévoyance

3-La qualité de service

Il ne faut pas confondre « service » et « qualité de service » ! Si vous comptez choisir une mutuelle d’entreprise pour votre TPE à travers malakoffhumanis.com par exemple, examiner les options fournies par l’assureur ne suffit pas. Vous devez aussi vérifier la qualité de la prise en charge, la vitesse avec laquelle les requêtes du client sont traitées et la disponibilité des agents. Très peu d’employeurs en ont conscience, mais le délai de réponse à la suite d’une demande de devis est un indice fiable pour évaluer le service. Si l’agence prend autant de temps pour vous soumettre un document évaluatif aussi simple, qu’en sera-t-il des procédures ultérieures de remboursement ? Assurez-vous alors, avant de vous engager auprès d’une mutuelle, que les agents sont facilement joignables via différents moyens de contact : e-mail, réseaux sociaux, téléphone, etc. Pensez à recueillir les feedbacks des anciens clients.

4-La gestion administrative du contrat

Le choix d’une mutuelle TPE doit également tenir compte de la gestion administrative des contrats. Certaines compagnies d’assurance offrent une prise en charge exceptionnelle acquittant l’employeur du fardeau de ces procédures. Plus concrètement, elles s’adressent directement au salarié, ce qui débarrasse les dirigeants de l’entreprise d’un travail de suivi compliqué. Nous vous recommandons de choisir une mutuelle avec un niveau de digitalisation développé. L’usage d’outils et de processus numériques simplifie les démarches administratives, réduit le temps de traitement des requêtes et permet d’obtenir des réponses dans des délais très rapides. Ce mode de fonctionnement épargne au service de ressources humaines de votre entreprise des tâches chronophages et répétitives.

5-Les conventions collectives

Une mutuelle pour TPE doit obéir à une réglementation spécifique. Selon l’article D911-1 du Code de la Sécurité sociale, les assureurs doivent proposer des formules conformes au minima établi. Il s’agit du panier de soins minimal qui comporte :

  • une prise en charge du ticket modérateur à 100% ;
  • des frais de soins dentaires à 125% ;
  • un forfait journalier à l’hôpital à 100%.

Pour choisir sa mutuelle santé, il faut également vérifier si les prestations a minima incluent les frais d’optique à hauteur de cent à deux-cent euros. Avant de faire un choix définitif, il est important d’examiner la convention collective pour comprendre si elle prévoit un panier plus complet. Si c’est le cas, vous n’aurez d’autre option que de vous soumettre à cette obligation au risque de devoir payer plus cher.

La technologie de pointe dans les destructeurs de documents : une protection accrue des informations sensibles
Pharmacies de garde dans le Val d’Oise : où se rendre en cas d’urgence médicale ?

Plan du site