Chaleur estivale : comment entretenir votre voiture ?

La saison estivale arrive à grand pas. Vous préparez déjà vos prochaines excursions en famille pour les semaines à venir et votre voiture se tient prête à vous emmener partout où vous le désirez. Mais est-elle vraiment en état ? Savez vous quels sont les gestes à adopter pour protéger votre voiture quand il fait chaud ? Appliquez ces conseils élémentaires et entretenez votre véhicule en le préservant des températures élevées.

Vérifier le niveau du liquide de refroidissement

En cas de fortes chaleurs, le moteur de la voiture a tendance à vite surchauffer lorsqu’il fonctionne. Afin d’éviter les déconvenues et qu’il ne tombe en panne sur le long terme, vérifiez le niveau du liquide de refroidissement car il peut s’être évaporé avec ces températures élevées. Appelé également antigel, ce liquide est indispensable au bon fonctionnement du moteur. Il permet notamment d’évacuer la chaleur qui se dégage de l’appareil quand il tourne. Les composants du système de refroidissement sont ainsi préservés et la durite s’use moins rapidement. Sachez que la température moyenne d’un moteur en pleine forme avoisine les 90 °C. Pour maintenir cette température, il faut choisir en amont un liquide de qualité. Évitez les premiers prix, ceux-ci peineront à protéger votre moteur de la chaleur.

Entretenir la climatisation de la voiture

Lorsqu’il fait très chaud, on a tendance à se rabattre sur le système de climatisation de la voiture. Ce n’est pas le plus écologique, mais il faut que l’atmosphère demeure respirable à l’intérieur. Attention, n’attendez pas d’être en plein été pour vous demander si vous avez fait vérifier la climatisation de votre véhicule. C’est un contrôle qui s’anticipe, afin d’éviter une surchauffe. Une fois par an, confiez votre voiture à un professionnel qui sera chargé de constater l’état du fluide frigorigène de la climatisation. Si son niveau est bas, il pourra le recharger et procédera en même temps à un contrôle technique du système. Enfin, n’oubliez pas qu’il faut éviter les chocs thermiques. En cas de chaleur persistante, aérez dans un premier temps votre voiture avant de mettre en marche la climatisation.

Constater la pression des pneus

Tout propriétaire d’un véhicule motorisé ne doit jamais prendre à la légère l’état de ses pneus. À l’instar des plaquettes de frein, il doit donc veiller constamment à ce que les pneus soient en bon état. Cela signifie qu’ils sont gonflés de façon correcte grâce à une bonne pression. La chaleur est également nocive pour les pneus, elle attaque le caoutchouc et rend le matériau davantage fragile en cas de choc. Si vous décidez de prendre le volant par une journée qui excède aisément les 30 °C, vous aggraverez l’état global de vos pneus si ceux-ci sont sous-gonflés. Les pneus devront malgré tout s’adapter à la vitesse du véhicule et risqueront alors de crever. Vous mettez votre vie en danger et exposez la carrosserie à des dégâts matériels. Afin de ne pas en arriver là, vérifiez toujours la pression de vos pneus, au moins une fois par mois.

Surveiller l’état de la courroie de distribution

La courroie de distribution est une pièce de liaison essentielle qui permet aux différents éléments qui composent le moteur de se synchroniser entre eux. Plus une voiture est démarrée et plus la courroie est sollicitée. D’ordinaire, il faut donc éviter de mettre en marche son véhicule pour des petits trajets si l’on souhaite préserver l’état de la courroie. Au fur et à mesure, elle s’use et se fissure. Lorsqu’il fait chaud, cela n’arrange rien. Comme pour les essuies glaces, le caoutchouc qui constitue la courroie peut se dilater et se fissure encore plus vite. Un conseil : ne forcez pas sur l’embrayage lorsque vous conduisez une voiture par forte chaleur ! La courroie n’aime pas les températures extrêmes et il est difficile de savoir si cette pièce commence à s’abîmer. Tendez tout de même l’oreille lorsque le moteur fonctionne. Si vous entendez un léger crissement, cela signifie qu’il est temps de la remplacer.

Se garer à l’ombre

Voilà un dernier conseil, et pas des moindres, puisqu’il s’agit de protéger au maximum sa voiture du soleil en la garant à l’ombre. Une évidence pour certains, mais beaucoup de propriétaires de voitures oublient que leur véhicule n’aime pas la chaleur. Ils penseront plutôt à l’épargner du froid et des températures négatives. Pourtant, c’est un fait, la voiture se fragilise avec la chaleur. Ainsi, une place de parking à l’abri des rayons du soleil n’est pas de refus. Votre voiture en a sûrement sous le capot, mais elle ne peut lutter bien longtemps contre un soleil hargneux. Vous avez un garage ? C’est encore mieux ! N’hésitez pas à y laisser votre véhicule, car celui-ci sera d’ailleurs moins exposé aux variations de température qu’il peut y avoir entre la journée et la nuit.