Avantages et inconvénients des voitures sans permis

Vous les voyez souvent sur la route et parfois même vous pestez après elles en raison de leur faible vitesse de circulation. Vous aurez peut-être deviné que l’on parlait ici des voitures sans permis ! Si vous souhaitez mieux les connaître, plongez-vous dans le texte ci-dessous. Il vous permettra en effet de découvrir les avantages mais aussi les inconvénient de ce mode de transport pour le moins original.

Une voiture sans permis, c’est quoi ?

Tout d’abord, il convient de préciser que voiture sans permis ne signifie pas voiture accessible à tous. Il existe en effet des conditions réglementaires pour être autorisé à prendre le volant de tels engins. Comme pour les scooters, vous devez être âgé d’au moins 14 ans et être en possession d’un brevet délivré par la Sécurité Routière. De plus, si vous étiez titulaire du permis de conduire, celui-ci ne devra pas vous avoir été retiré par la Justice. Les voitures sans permis, également appelées parfois voiturettes, sont dotées d’une motorisation de 50 centimètres cubes. Pour les non-initiés, ce volume est le même que celui d’un scooter. Cette faible cylindrée explique donc pourquoi ces véhicules roulent lentement comparé à une voiture nécessitant un permis B. Il faut en effet savoir que le législateur leur impose une vitesse maximale de 50 km/h.

Les voiturettes ne font pas l’objet d’une visite technique régulière. En revanche, il est obligatoire d’être couvert par une assurance pour voiture sans permis. Dans le cas contraire, comme n’importe quel autre conducteur, vous vous exposez alors à de fortes sanctions financières ainsi qu’à la confiscation de votre véhicule. Pour avoir de plus amples informations sur ce contrat d’assurance auto et ses particularités, prenez contact avec votre assureur. Si vous cherchez de meilleurs tarifs, n’ayez surtout pas peur de faire appel à la concurrence et exigez des devis d’assurance bien détaillés afin d’avoir toutes les cartes en main pour choisir !

Les avantages

Il ne faut pas croire que les voiturettes séduisent uniquement les plus âgés. Les jeunes s’intéressent également beaucoup à elles. Cette alternative leur permet en effet de circuler sans avoir à passer le permis B. Cet apprentissage nécessite à la fois du temps et des moyens financiers importants. Comptez plus de 5 000 € aujourd’hui pour prétendre obtenir le fameux papier rose. Vous comprenez bien que réunir une telle somme est problématique pour de nombreux jeunes venant tout juste de faire leur entrée sur le marché de l’emploi…

Ces voiturettes présentent aussi l’avantage d’être des modèles de conception simple voire simpliste. Aucune caméra embarquée ou omniprésence de l’électronique ! Par conséquent, les frais d’entretien et de réparation seront moindres en comparaison avec une voiture classique. Notez également que la compagnie d’assurance vous demandera également des cotisations moins importantes. Enfin, ces engins sont idéaux pour la ville ! Non seulement ils produisent bien moins d’émissions polluantes que les autres véhicules, mais en plus vous n’aurez pas la moindre difficulté pour les garer. Leurs dimensions compactes associées à une direction assistée performante leur permettent en effet de se glisser partout ou presque !

Les inconvénients

Si vous êtes en cours d’acquisition d’une voiture sans permis pour la première fois, vous risquez d’être surpris par les tarifs du neuf. Les prix dépassent bien souvent les 10 000 €, ce qui représente quasiment la même somme que pour une petite voiture nécessitant pour sa conduite un permis B. À signaler que cette dernière résiste de plus mieux dans le temps et que son potentiel de revente sera plus important. Vous aurez peut-être aussi du mal à supporter la faible vitesse des voiturettes, notamment en dehors des agglomérations. Ainsi, ce véhicule n’est idéal pour partir en vacances, surtout si vous aviez l’intention de traverser France ou de vous rendre à l’étranger ! Dans ces cas précis, préférez vous tourner alors vers le train d’autant plus que les voiturettes n’offrent pas un vaste espace intérieur ce qui limitera forcément le nombre de bagages.

Il serait impossible de conclure cette énumération des principaux inconvénients des voitures sans permis sans évoquer la sécurité des occupants. En dépit des efforts constants des constructeurs, le niveau de protection n’est en rien comparable avec celui offert par une voiture classique. Vous devez en effet savoir que les carrosseries des voiturettes se composent majoritairement de fibres et autres composites en plastiques. Ces matières sont certes très légères mais bien peu résistantes face aux chocs provoqués par la circulation routière. Pour des raisons évidentes, il n’est pas possible non plus d’intégrer des arceaux de sécurité afin de protéger le poste de conduite et le siège passager.