Buanderie : comment bien organiser l’espace ?

La lessive est un environnement de plus en plus présent dans les foyers. En fait, nombreux sont ceux qui ressentent le besoin d’offrir un espace spécifiquement dédié à l’entretien des vêtements. Qu’il s’agisse d’une chambre ou d’un placard, l’endroit où l’on lave, sèche et plie les vêtements et le linge doit être confortable, propre et, surtout, fonctionnel. Et c’est précisément sur ce troisième adjectif que nous voulons nous attarder particulièrement. L’objectif est de pouvoir dispenser quelques conseils utiles pour mieux équiper la blanchisserie, en optimisant l’utilisation de l’espace disponible. En ce sens, le choix du mobilier joue un rôle important. S’il est multitâche et peu encombrant pour l’aménagement buanderie, c’est l’option idéale.

La lessive dans un petit espace : de petits pas pour un résultat optimal

Vous partez d’une hypothèse : qu’il soit fait dans un placard plutôt que dans un espace très réduit, votre linge doit être absolument fonctionnel. Le principe de base de l’aménagement buanderie est que la zone où vous lavez, séchez et repassez vos linges, ne doit être qu’un point de transit rapide pour les vêtements. Il est donc essentiel d’organiser la zone de lavage de manière à faciliter le flux. De quelle manière ? Par exemple, en utilisant des porte-vêtements, qui sont des conteneurs spéciaux dans lesquels on peut ranger le linge sale, ventilé par couleur et par température de lavage.

La même précaution est également conseillée pour le linge frais et fraîchement lavé. Avant de l’étaler, pour rattraper le temps perdu, il est utile de le ranger dans des paniers spéciaux. N’oubliez pas non plus d’inclure un papier. Si vous êtes à court d’espace, résolvez le problème d’aménagement buanderie en quelques coups.

– Cachez les seaux, les bassines et les brosses dans les portes sous le lavabo ;

– Utilisez les hauteurs en installant des étagères et des crochets muraux pour soutenir et suspendre le plus possible ;

– Equipez également l’intérieur des portes de crochets et d’étagères. De cette façon, l’espace sera utilisé jusqu’à l’os, en évitant la création de ce que l’on appelle les angles morts ;

– Pour les fournitures de détergent, utilisez les espaces au-dessus des portes et des meubles, avec des étagères pour cacher les fournitures à la vue ;

– Pour le séchage des vestes et des vêtements délicats, vous pouvez utiliser des barres de douche à ressort. Elles sont réparties entre les murs d’un coin de la blanchisserie, créant ainsi un espace pour accrocher des cintres légers sur lesquels on peut sécher ou aérer le linge.

Les zones de la maison dans lesquelles on peut faire une lessive

Il y a certaines zones de la maison qui, mieux que d’autres, se prêtent à être utilisées pour la lessive. Ce sont des solutions proposées par des experts du secteur, dont des architectes, qui sont exposées ci-dessous.

– Cuisine : identifier une zone plus isolée à l’intérieur de celle-ci où placer une grande cuisine, spacieuse et, surtout, avec des portes. À l’intérieur, on pouvait mettre la machine à laver, quelques étagères et éventuellement un petit séchoir à linge pliable. La même solution est également disponible pour la salle de séjour, à condition qu’elle ait une zone plus isolée.

– Couloir : c’est souvent une zone de passage seulement qui ne convient pas à d’autres usages. Toutefois, dans certains cas, un couloir peut être suffisamment long et large pour vous permettre de préparer une buanderie, en créant une pièce en Placoplatre qui s’étend parallèlement aux murs du couloir.

– Salle de bain : c’est sans aucun doute l’endroit le plus approprié de la maison où préparer la buanderie, si vous ne disposez pas d’une pièce dédiée. Pour ne pas créer de désordre, il est cependant important de consacrer un coin bien organisé dans lequel on peut cacher, non seulement la machine à laver mais, mais tout ce dont on a besoin. Dans une perspective similaire, il sera possible d’utiliser l’espace à côté de la douche, en l’équipant d’une armoire avec des portes et en la cachant à la vue avec un rideau à enroulement ou à paquets.

– Anti-salle de bain : dans certains cas, il est possible de récupérer quelques mètres carrés de la surface de la salle de bain, obtenant ainsi une anti-salle de bain à utiliser comme coin buanderie. En concevant soigneusement les espaces, il sera possible de prévoir une partition qui délimite le nouvel environnement. Et c’est ici que l’on peut placer la machine à laver et le sèche-linge, mieux s’ils sont empilés, et une armoire avec un évier profond.

– Sous escalier : c’est un espace pratique, confortable et fonctionnel, qui convient bien pour accueillir le coin buanderie. Grâce à un espace suffisant, il sera possible de placer la machine à laver, le sèche-linge, les étagères, les conteneurs et la planche à repasser. Le résultat sera un espace totalement séparé de la salle de bains, avec tous les avantages qui en découlent.

– Terrasse : pour ceux qui ont une terrasse ou un balcon, il peut être pratique d’aménager le coin buanderie à l’extérieur de la maison. Dans ce cas, il est toutefois conseillé de faire preuve de la plus grande attention : il est en effet important de bien couvrir les appareils et tout le reste avec des portes, ou en les disposant dans un meuble spacieux. Tout cela, dans la découverte de la préservation de la buanderie contre l’action néfaste des intempéries.