Astuces pour poser l’ouate de cellulose sans machine

Isoler son chez-soi est d’une grande importance, surtout pour les maisons qui se localisent dans des zones à très basse température. L’isolant, telle la ouate cellulose,  permet d’accéder à une meilleure condition de vie, grâce à l’accès au chauffage et bien d’autres avantages. Parmi toutes les isolations, celles qui sont naturelles sont intéressantes de par son rapport qualité-prix. En effet, son petit prix et son utilisation permettent de réduire la consommation éléctrique mensuelle, ce qui réduit les factures d’électricité.

L’isolant naturel adéquat à votre maison

A la recherche d’isolant naturel, la ouate cellulose ou simplement isolant vous est proposée. L’ isolant, de par son nom, aide à éluder les échanges d’énergies entre 2 forces contraires. Ainsi, il s’agit d’un matériau utilisé dans l’aménagement final d’une demeure. L’ adhésion de l’ouate cellulose à l’écologie, depuis sa genèse jusqu’à ses diverses utilisations, anime les acteurs écologistes. En effet, ce matériau est issu du recyclage de journaux invendus ou des chutes de papeterie. Une grande avancée pour le développement durable, d’où son appartenance au programme d’écoconstruction.

Cet isolat écologique est composé 80 % de papiers de journal déchiquetés ou de chutes d’imprimerie, 20 % d’adjuvants ignifuges dont 3 % de sel de bore et quelques fongicides. L’ignifugation fait usage de traitement pour l’amélioration de la tenue du feu, car le papier est une matière naturellement combustible. Cependant, l’ignifugeant actuellement utilisé, l’acide borique, ne convient pas à la politique de la ouate cellulose de par ses propriétés non-écologiques, mais se doit être utilisé dans l’attente d’un substitut prônant plus pour l’environnement. D’autre part, la ouate cellulose est présentée en deux façons : en vrac et en panneaux. La première est proposée en simple sac de 10 kg à 12 kg, et la deuxième est exhibée sous forme de panneaux et composée de ouate de cellulose, de chanvre ou de fibres textiles et de liant polyester. En terme de longévité, l’ouate de cellulose peu atteindre les ans, une durée considérable comparée à la laine de verre. Aussi, www.agrocomposites.fr donnera plus d’informations au sujet de l’ouate.

Commen utiliser cet isolant naturel ? 

Le moyen de chauffage est l’urgence première des pays exposés au froid, tout comme l’infiltration de chaleur pour les foyers localisés dans les zones exotiques. Justement, l’ouate cellulose stabilise la température d’intérieur en éludant une perdition de chaleur, tout en étant un abri vigoureux contre cette dernière. En effet, elle présente une conductivité thermique égale à 0,038 à 0,042. D’autre part, les contraintes vis-à-vis des déplacement de vents ne sont pas les plus anodines, et cet isolant agit également en faveur de ceux qui cherchent refuge contre les courants d’air.

La pollution sonore affecte lourdement les milieux urbains. La quête d’intimité et les attaques sonores dans les environnants les plus défavorables, tels les bruits routiers ou les chocs de surface, requièrent également une isolation acoustique. En effet, l’ouate cellulose contribue pleinement à l’absorption acoustique, car les fibres de ce matériau ont un indice d’affaiblissement acoustique élevé, lui permettant l’inhibition complète des désordres sonores.

L’électricité fait partie du fondement de l’urbanisation. Pourtant, les inquiétudes au sujet des branchements électriques sont éthérées. Oui, la résistance au feu de l’ouate garantit la sécurité de la maison vis-à-vis des dangers apportés de ces branchements. Avec un taux d’absorption égal à 1% de sa quantité, l’ouate de cellulose assure l’étanchéité de la toiture. Ainsi, les fuites d’eau provenant de la toiture sont presque inexistantes au sein des foyers isolés par l’ouate cellulose. Par contre, en vue de la faculté d’absorption d’humidité performante de cette dernière, il serait judicieux de disposer les disjoncteurs dans une boîte afin de limiter les dégâts en cas de court-circuit.

Comment procéder à une pose de cellulose sans avoir recours aux engins ?

L’intégration totale à l’écologie depuis le siècle dernier a beaucoup orienté le travail, en mode manuel. A savoir, la pose manuelle de l’ouate cellulose n’est conseillée que pour les surfaces inférieures à 50 m². S’il existe 3 manières de procéder à la pose de la ouate cellulose : le soufflage, l’insufflation et le flocage. Seul le soufflage est adaptable aux travaux sans machine en le substituant à l’épandage, qui consiste à ouvrir les sacs de ouate de cellulose et de les étaler à l’aide d’un râteau. Nonobstant, il faut considérer le taux de tassement de 20 %. L’épaisseur requis de 50 cm avec calcul de l’entassement pour une isolation thermique et phonique assurées.

Les avertissements vis-à-vis de l’ouate cellulose

Comme tout produit alléchant, l’ouate de cellulose a bien des incommodités. La présence de sel de bore dans le produit est un risque sanitaire prépondérant. Toutefois, une limite de 5,5 % a été imposée dans ces isolants naturels afin d’éviter un risque de silicose en cas d’inhalation permanente du borax. Aussi, il existe bien des rumeurs au sujet de ce dernier, au sujet de d’émission des poussières et du risque de cancer qui en émane. Ces bourdonnements sont à ignorés car l’émission des poussières n’est qu’au moment de son travail. Pourtant, face à une exposition importante pendant les travaux, il est raisonnable de porter les masques.