5 signes qui indiquent qu’il est temps de remplacer votre chauffe-eau

Ce chauffe-eau était là quand vous vous êtes installé dans votre nouvel appartement. Vous ne savez pas combien d’années d’ancienneté il a au compteur, mais il ne semble pas tout jeune. Alors, autant prendre les devants ! Avant de vous retrouver privé d’eau chaude, vous souhaitez reconnaître les signes de vieillissement de ce genre d’appareil. Grâce à ce guide, découvrez cinq situations qui devraient vous alerter. Vous saurez immédiatement s’il est recommandé ou non de changer votre chauffe-eau !

1. L’eau n’est plus aussi chaude qu’avant

Un des premiers signes avant-coureurs du vieillissement d’un chauffe-eau, est le fait que l’eau soit de moins en moins chaude. Dans ce cas, plusieurs pièces sont responsables de cette défaillance de chauffage. Le thermostat peut être en panne ou la résistance du ballon d’eau chaude est entartrée. Rien n’y fait malgré le remplacement de l’un ou le nettoyage de l’autre ? Le problème est alors plus global et le chauffe-eau ne parvient plus à fonctionner normalement. Le risque est d’autant plus élevé si celui-ci a plus de 10 ans. Ainsi, si la température de l’eau est de plus en plus froide au fil des semaines, il conviendra d’envisager de changer votre appareil. Le tarif de remplacement d’un chauffe-eau varie en fonction du nombre de litres d’eau que pouvait contenir votre ballon. Renseignez-vous auprès d’un artisan fiable, qui saura vous conseiller pour choisir votre nouveau cumulus.

2. L’eau change de couleur

Vous avez déjà eu l’occasion de constater que l’eau qui sortait de votre pommeau de douche n’était plus tout à fait claire ? Vous êtes pourtant sûr qu’il n’y a pas de travaux dans le quartier… Attention, il ne faut pas prendre ce signe à la légère. Ce problème de changement de couleur de l’eau provient sans doute de chez vous. Il se peut que le liquide présent dans votre chauffe-eau ait été contaminé par des parasites qui se trouvent à l’intérieur du ballon. Bien souvent, il s’agit d’une importante quantité de tarte qui s’est déposée au fond de l’appareil. Il se peut également que de la rouille se soit développée avec les années. Contactez un chauffagiste qui saura vous aiguiller. La coloration de l’eau peut devenir un problème sanitaire si cela n’est pas réglé rapidement. Évitez autant que possible de faire des lessives et ne buvez plus l’eau du robinet.

3. Le temps de chauffe du ballon est trop long

Votre chauffe-eau se fait probablement vieux si vous remarquez que le temps de chauffe est de plus en plus long. Non, il n’est pas normal que l’eau devienne chaude au bout de plusieurs minutes d’écoulement. Afin de ne pas perdre de temps le matin quand vous prenez une douche et pour des raisons écologiques, remplacez votre cumulus et profitez à nouveau du bonheur d’avoir une eau à bonne température en quelques secondes. En cas de temps de chauffe trop long, la pièce mise en cause est la résistance. La vidange est alors nécessaire en premier lieu, mais il ne faut pas que cela se reproduise régulièrement. Un chauffe-eau démonté et remonté peut, à terme, fuir et ne plus être aussi étanche qu’avant. Parfois, il est davantage conseillé de changer directement le cumulus, notamment s’il est n’est pas récent (10 ans d’ancienneté).

4. La réserve d’eau du cumulus diminue

La quantité d’eau chaude disponible diminue ? Voilà un autre signe avant-coureur qui devrait vous alerter. Le même scénario se reproduit chaque matin : toute la famille doit se doucher et il ne reste plus grand-chose pour les derniers utilisateurs. La douche froide, c’est vivifiant, mais en plein été ! Il devient alors inconcevable d’envisager de se couler un bain… Cette variation de la quantité d’eau pose problème si elle se produit quotidiennement. Profitez de ce dysfonctionnement du cumulus pour choisir un appareil doté d’une capacité supérieure. Vérifiez aussi les performances énergétiques de votre futur appareil. Si un chauffe-eau est classé dans les catégories A à C, il sera moins gourmand et vous permettra de faire de réelles économies d’énergie.

5. De la rouille ou de la condensation se forment sur le chauffe-eau

Quand un chauffe-eau est défectueux, le problème ne vient pas forcément de ses composants internes. Deux éléments peuvent alors vous mettre la puce à l’oreille : la rouille et l’humidité. Vous remarquez la présence de rouille au bas de votre cumulus ? Si le phénomène d’oxydation s’est produit, c’est que la cuve n’est plus entièrement protégée. Une petite fissure n’est jamais bien loin… Vous remarquez également que des gouttelettes se forment à la surface de l’appareil ? L’eau se condense parce qu’elle s’échappe du chauffe-eau. Là encore, la cuve est sans doute perforée. Ces indications sont communes et signifient que le chauffe-eau est en mauvais état. Après examen du cumulus, un professionnel spécialisé dans les chauffe-eaux et les chaudières vous conseillera sans doute de le remplacer pour procéder à une nouvelle installation. Autrement, la petite fuite deviendra grande et risquera de causer des dégâts plus conséquents.