5 choses à savoir sur l’univers de la chasse

En France, la chasse est une activité qui compte de nombreux adeptes. Toutefois, la pratique de ce loisir riche en sensations fortes est règlementée. Outre les dispositions strictes qui concernent cette activité, vous devez prendre en compte certains éléments. Ces derniers sont obligatoires afin que vous puissiez vous adonner à cette activité en toute légalité et sécurité.

Le permis de chasse

Avant de penser à remplir votre armoire à fusils, vous devez d’abord disposer d’un permis de chasse. En effet, bien que la chasse puisse être pratiquée par tout le monde, l’État impose des règles strictes à suivre. Cette disposition a pour objectif d’assurer la sécurité des pratiquants ainsi que de la population dans les environs du domaine de chasse. Par conséquent, vous devez être titulaire d’un permis de chasse afin d’éviter d’être sanctionné par le gouvernement. Pour pouvoir en disposer, vous devez passer un examen national qui comprend tout un lot d’exercices pratiques et théoriques. En général, les épreuves sont orientées sur la sécurité de celui qui utilisera l’arme de chasse. Il peut s’agir, entre autres, d’une question sur la manière de ranger une arme de chasse dans une armoire à fusils.

Après avoir passé cet examen, vous devez procéder à la validation de votre permis en payant une cotisation. Cela vous autorise à chasser durant la saison stipulée par la loi. Cette saison durant presque 1 an, puisqu’elle débute du 1er juillet de l’année en cours jusqu’au 30 juin de l’année suivante. Selon la législation, votre permis de chasse doit être délivré avec une carte de chasse, un carnet bécasse ainsi qu’une assurance. Une personne de 15 ans et plus a le droit de pratiquer la chasse, à condition qu’il soit accompagné et encadré par des adultes. Durant 12 mois, le mineur doit suivre une formation pratique avant de partir à la chasse.

Les espèces qui peuvent être chassées

La loi qui règlemente la chasse va au-delà de la possession d’un permis. En effet, la législation énumère les espèces d’animaux qui peuvent être traquées durant les périodes de chasse. La durée et la liste de ses animaux sont généralement publiées par chaque département à chaque ouverture de la chasse. Il en est de même pour le nombre autorisé à être chassé. Il y a les gibiers classiques tels que les cerfs, les renards, les perdrix ou les chamois. À côté, il y a également le faisan commun et le lapin de garenne qui sont de petits gibiers de plaine. La loi vous autorise aussi à chasser les canards et les oies sauvages ainsi que les rallidés. Dans certaines régions, il est possible de chasser des prédateurs terrestres. En dehors de la saison, vous devez conserver vos matériels de chasse dans une armoire forte.

Les équipements recommandés

Il existe divers équipements dont vous pourrez vous doter pour effectuer vos séances de chasse en toute sécurité. Tout d’abord, il y a le pantalon de chasse, qui est généralement fabriqué avec une matière élastique afin d’avoir une grande liberté dans vos mouvements. Chaque modèle est conçu pour s’adapter à votre physique. Les professionnels dans le domaine recommandent un modèle avec un motif camouflage. Ce dernier est efficace pour passer inaperçu durant vos activités. Pour pratiquer la chasse, vous avez besoin d’un fusil dont la conservation devra être dans une armoire forte ignifuge. En visitant quelques enseignes en armurerie, vous disposerez d’un large choix concernant cet accessoire. Celui-ci doit être choisi en fonction du gibier que vous souhaitez chasser.

Pour les oiseaux, il est préférable de miser sur un fusil à coup étant donné sa légèreté et sa facilité de manipulation. En effet, pour aller à la chasse aux animaux qui fréquentent le milieu sauvage, il est plus judicieux de se tourner vers un fusil semi-automatique. Pour tous types de gibiers, il est conseillé de miser sur un fusil à superposer. Pour une chasse au gros gibier, la carabine demeure la meilleure option possible. Comme autres équipements utiles pour vos parties de chasse, vous devez disposer d’une cartouchière ainsi que d’un couteau de survie.

Les endroits autorisés pour la chasse

À chaque ouverture de saison en France, il existe des endroits destinés à la pratique de la chasse. En effet, tous les espaces publics ne sont pas éligibles à cette activité. Il est impératif de vous renseigner auprès des autorités locales. Afin de protéger les chasseurs contre des éventuelles sanctions, certains d’entre eux ont mis en place une association communale de chasse agréée. Cette dernière va lister chaque année les endroits où la chasse est autorisée en toute légalité dans l’hexagone.