4 règles d’or pour réussir une randonnée avec ses enfants

La randonnée est une activité très appréciée. Ces dernières années, celle-ci figure parmi les sports les plus tendances. De plus en plus de famille souhaitent s’y mettre, mais ne savent pas comment faire. En effet, gérer une randonnée avec des enfants peut être difficile. Pour cette raison, découvrez dans cet article 4 règles d’or pour réussir une randonnée avec vos enfants.

1. Prendre en compte l’âge de votre enfant

Pour réussir vos randonnées en famille, il y a plusieurs règles à suivre. La première est de toujours prendre en compte l’âge de votre enfant. Cette règle est probablement la plus importante si vous souhaitez réussir votre prochaine randonnée. En effet, prendre en compte l’âge de votre enfant permet de prévoir et d’adapter au mieux votre randonnée afin d’éviter tout problème. Si votre enfant a moins de 3 ans, par exemple, alors il vous sera impossible de partir pour des heures de randonnées en pleine montagne avec celui-ci. N’étant pas encore autonome, cette expérience lui est impossible. Toutefois, vous pouvez toujours partir avec lui en utilisant un porte-bébé. Il s’agit d’un indispensable pour tout parent souhaitant partir en randonnée avec son bébé.

Pour aller plus loin, il est préférable de choisir un porte-bébé dorsal classique. Et pour plus de sécurité, avec une protection contre le soleil intégrée. Équipez ainsi, vous pourrez profiter pleinement de votre randonnée en famille. Au contraire, si votre enfant est autonome, alors vous pouvez l’emmener avec vous sans avoir besoin de porte-bébé, etc. Il vous suffit d’adapter votre parcours et de l’équiper convenablement.

2. Bien équiper votre enfant avec le matériel adéquat

Pour partir en randonnée, il est primordial de bien s’équiper. Bien évidemment, les enfants n’échappent pas à la règle, bien au contraire. Il est nécessaire de les équiper avec le matériel et les tenues adéquates. Pour cela, vous devez vous rendre dans un magasin spécialisé dans la vente de matériels de randonnée. Une fois sur place, vous pourrez choisir une tenue pour votre enfant, ainsi que du matériel adapté. Si vous prévoyez de partir en randonnée en plein hiver, alors il est nécessaire d’habiller chaudement votre enfant. Avec, par exemple, un sweat à capuche, un pull à manches longues, un coupe vent ou encore une veste à capuche.

Si, au contraire, vous avez prévu de partir au printemps ou en été, alors les tenues seront différentes. Vous pouvez les habiller avec des t-shirts à manches courtes, des vêtements de sport, des shorts ou encore des chaussures ouvertes, pour laisser respirer les pieds. Le sac à dos reste, en été comme en hiver, un indispensable. Il permet d’emmener un grand nombre d’objets, nourritures et vêtements nécessaires au bon fonctionnement de la randonnée. Il est préférable d’en choisir un avec poches latérales pour plus de rangements.

3. Prévoir une durée de randonnée plus élevée

Lorsque vous partez en randonnée en famille, il est important de savoir que la durée sera plus longue que si vous partiez seuls. En effet, avec des enfants, surtout s’ils sont en bas-âge, les arrêts sont très réguliers. Vous devez constamment vous arrêter pour vous hydrater, pour réajuster un chapeau ou tout simplement pour reprendre des forces. Ainsi, vous devez prévoir une durée de randonnée plus élevée afin de respecter les envies et besoins de vos enfants. De plus, les enfants ont un besoin naturel de s’arrêter pour observer l’environnement qui les entoure. Ils sont beaucoup plus enclins à s’arrêter pour toucher, sentir ou tout simplement observer le paysage. Pour réussir votre randonnée, vous devez leur laisser cette liberté d’explorer les alentours, de les laisser découvrir par eux-mêmes. Cela est primordial pour ne pas les dégoûter de la randonnée.

4. Choisir un parcours adapté

La dernière règle à respecter pour réussir votre randonnée familiale est de toujours choisir un parcours adapté aux besoins et plus particulièrement aux capacités de votre enfant. Vous ne devez donc pas opter pour une randonnée de plusieurs heures (plus de 2h30), par exemple. Cela risque de les épuiser inutilement et de les faire détester cette activité. Pour être sûr de choisir un parcours adapté, vous pouvez opter pour un sentier facile d’accès, où il est possible de trouver des lacs, des ruisseaux et où l’observation des animaux est possible. En faisant cela, vous pouvez être sûrs de rendre l’activité ludique et amusante pour votre enfant. Ainsi, il pourra observer son environnement, le découvrir et y trouver un réel intérêt.