Trouver le meilleur taux pour son prêt immobilier, comment faire ?

L’achat d’une maison est une véritable aventure. D’ailleurs, c’est peut-être la décision financière la plus importante de votre vie. Vous aurez probablement besoin d’un prêt hypothécaire pour financer l’achat. Mais commencez par déterminer le montant de la maison que vous pouvez vous permettre d’acheter. Plus tard vient la question d’hypothèque. En effet, savoir où et comment trouver le meilleur taux en matière de prêt immobilier doit toujours commencer par l’établissement du budget que vous souhaitez allouer à votre projet. Une fois c’est fait, vous pouvez procéder à la quête de la meilleure offre du marché.

Comparez les offres de différents prêteurs

Lorsque vous recherchez le meilleur taux, même pour un refinancement de crédit hypothécaire, faites des recherches, que ce soit par le biais d’internet ou en vous renseignant auprès de votre entourage, ou encore de nombreux prêteurs. Ainsi, vous aurez la chance de comparer les offres en fonction des estimations de prêt reçues.

Pour cela, rien ne vaut l’utilisation d’un comparateur de crédits immobiliers comme le tauxpretimmobilier.net. Facile à utiliser, cet outil permet d’obtenir les détails de toutes les offres existantes et cela, en un rien de temps.

Outre le fait de gagner du temps, vous aurez aussi la possibilité d’avoir un meilleur aperçu des offres proposées par les différents prêteurs.

Les prêteurs et les courtiers en prêt immobilier peuvent être compétitifs, mais ils ne sont généralement pas tenus de vous offrir la meilleure offre disponible. Cela vaut la peine de les comparer. Prendre le temps de trouver un meilleur taux d’intérêt peut vous faire économiser une somme considérable au cours de votre prêt.

Améliorez votre pointage de crédit

Votre pointage de crédit peut faire la différence entre obtenir un taux bas ou être frappé par des conditions d’emprunt plus coûteuses. Si vous cherchez une maison à la hâte, il peut être difficile de mettre en valeur vos finances. Alors, essayez de préparer votre budget et peut-être même reporter la recherche et l’achat d’une maison jusqu’à ce que vous puissiez améliorer votre situation financière.

Sachez qu’une cote de crédit est toujours un facteur important dans la détermination du risque. Le prêteur va utiliser le score comme référence pour décider de la capacité d’une personne à rembourser sa dette. Plus le score est élevé, plus la probabilité que l’emprunteur ne fasse pas défaut est élevée.

Pour améliorer votre score, payez vos factures à temps et remboursez les soldes de votre carte de crédit ainsi que d’autres dettes personnelles dans la mesure du possible. Si vous devez avoir un solde, assurez-vous qu’il ne dépasse pas 20 à 30 % de votre limite de crédit disponible.

Notez que même une différence de 20 points dans votre score pourrait faire augmenter ou diminuer votre taux de plus de 0,25 %.

Économisez pour un acompte

Plus vous pouvez mettre de fonds, plus votre paiement hypothécaire est bas et moins vous paierez d’intérêts au fil du temps. Un acompte plus élevé pourrait même signifier un taux d’intérêt plus bas. Un acompte de 30 % (contre 20 % conventionnel), par exemple, pourrait faire baisser votre taux de plus de 0,5 %.

Mettre plus d’argent peut donc vous aider à obtenir un taux hypothécaire plus bas, en particulier si vous avez suffisamment de liquidités pour financer un acompte de 20 ou 30 %. Bien sûr, les prêteurs acceptent des acomptes moins élevés, mais moins de 20 % signifient généralement que vous devrez payer une assurance hypothécaire privée qui peut varier de 0,05 % à 1 % du montant initial du prêt.

Plus tôt vous pourrez rembourser votre prêt hypothécaire à moins de 80 % de la valeur totale de votre maison, plus tôt vous pourrez vous débarrasser de l’assurance prêt hypothécaire, ce qui réduira votre facture mensuelle.

Vous pouvez aussi opter pour un prêt hypothécaire à taux fixe. Bien que les prêts hypothécaires à taux fixe de 30 ans soient courants, si vous pensez avoir trouvé la maison à acheter et disposer d’un bon flux de trésorerie, avoir une hypothèque adéquate est important. Envisagez une formule à taux fixe de 10 ou de 15 ans et remboursez votre maison plus tôt. Ainsi, vous pourrez bénéficier d’un taux d’emprunt plus bas, en plus d’avoir une mensualité fixe sur toute la durée de votre prêt.

Créez un dossier d’emploi

Vous êtes plus crédible aux yeux des prêteurs si vous pouvez démontrer au moins deux ans d’emploi et de revenus stables, en particulier auprès du même employeur. Il peut être plus difficile de se qualifier si vous êtes travailleur autonome ou si votre salaire provient de plusieurs emplois à temps partiel.

Sachez que les fonctionnaires sont les plus favorisés étant donné qu’ils ont une situation professionnelle stable. Ils ont d’ailleurs un revenu à la fois stable et assuré tout au long de leurs longues années de carrière. Il en est de même pour les CDI et les professions libérales. Les revenus élevés et les profils jeunes sont également les plus avantagés, car ils sont considérés comme des profils rassurants par les prêteurs.