Se faire accompagner pour réussir son insertion professionnelle en informatique

L’informatique est un domaine en perpétuelle évolution. Il est particulièrement attractif pour les jeunes diplômés car il représente un avenir professionnel. Le Village de l’emploi vous accompagne dans votre insertion professionnelle en informatique.

L’informatique : un secteur qui embauche les jeunes

L’informatique est un domaine où les entreprises investissent beaucoup, qu’elles évoluent dans les nouvelles technologies ou non. En effet, c’est toute la vie de la société qui est intimement liée aux multiples outils technologiques, aux divers logiciels, à Internet, à l’intelligence artificielle, etc. Avant la crise sanitaire mondiale de la COVID-19, 85 % des offres d’emplois émanant de ce secteur sont des CDI. En 2020, l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) prévoyait quelques 66 000 embauches de cadres dans l’informatique, soit 23 % des recrutements du personnel cadre dans tous les secteurs confondus. Pour la jeunesse, une foule de possibilités professionnelles se présentent: devenir développeurs web, développeurs d’applications pour tablettes ou smartphone, webmaster, web designer, chef de projet technique, analyste programmeur, etc. Pour plus d’informations sur l’accompagnement du Village de l’emploi et lever les doutes, prenez connaissance du village de l’emploi avis. Plus de 5 000 lauréats ont bénéficié de ce programme depuis vingt ans et ont vu leurs carrières démarrer brillamment.

Valorisation du profil : pourquoi se faire accompagner pour décrocher un job ?

Tous les ans, 750 000 diplômés de moins de 25 ans sortent des murs des universités pour partir à l’assaut du marché du travail. Malgré un bon parcours académique et leurs diplômes en poche, nombre de ces jeunes auront du mal à convaincre un recruteur. Tout d’abord, parce que leur manque d’expériences ne joue pas en leur faveur : la concurrence est rude, en particulier dans le domaine de l’informatique. Ensuite, parce qu’ils n’ont pas encore acquis une certaine polyvalence, absolument essentielle dans les métiers de l’informatique. Enfin, parce qu’ils abordent le milieu professionnel pour la première fois  et ne savent pas valoriser leurs profils : timidité, manque de confiance en soi, vision parcellaire du secteur, … etc jouent en leur défaveur. L’accompagnement du Village de l’emploi n’est pas une énième formation pour ces jeunes. Son but, c’est de les aider à transformer leurs savoirs en de véritables compétences pour être opérationnels de suite. Enfin, le coaching en communication proposé dans cet accompagnement est toujours un atout pour travailler le relationnel et l’intelligence en communauté. En somme, cette démarche est un accélérateur de carrières pour les débutants.

Quelles spécialités en informatique proposent le Village de l’emploi ?

Le Village met à disposition des apprenants quatre spécialités. Il y a d’abord la spécialité Business Intelligence qui se concentre sur l’informatique décisionnelle. Cette discipline forme les techniciens qui auront pour métier de répondre aux besoins des décideurs, des dirigeants et des patrons d’entreprises, afin de leur donner les informations claires et pratiques pour prendre une décision efficace. Durant leur formation en Business Intelligence au sein du Village de l’emploi, les apprenants se familiariseront sur les méthodes, les outils et les techniques pour la collecte, le traitement, la restitution des données. Deuxième spécialité en informatique : les nouvelles technologies et développement. Cette branche s’adresse aux apprenants ayant déjà des connaissances préalables. La formation consiste à renforcer les compétences afin que les futurs experts soient capables de concevoir et développer des projets informatiques innovants. La troisième spécialité est le Data management ou gestion des données. Cette discipline renforce les compétences en production, en exploitation et en gestion de ressources numériques. En effet, face à la pléthore d’informations qui circulent, les entreprises ont besoin d’outils performants pour exploiter ces datas, à travers une architecture adéquate de systèmes d’informations. Enfin, le Village de l’emploi propose aussi la formule assistance à maîtrise d’ouvrage et à maîtrise d’œuvre. Les apprenants sont formés à accompagner les clients dans la formulation et la transcription de leurs attentes et dans l’identification des besoins, selon le langage approprié. C’est une spécialité qui est ouverte à plusieurs disciplines car l’assistant à la maîtrise d’ouvrage peut travailler dans divers domaines : la grande distribution, les finances, le secteur bancaire, les assurances, etc.

Village de l’emploi: comment se déroule l’accompagnement des jeunes diplômés dans leur insertion professionnelle

Le Village utilise une méthode qui a fait ses preuves depuis maintenant une vingtaine d’années. C’est une approche complète pour accompagner la montée en compétences des futurs professionnels en informatique, qui est déployée en trois axes. L’axe métier consiste à fournir aux participants à la formation des connaissances plus approfondies sur le secteur et le travail pour lesquels ils postulent : marché, interlocuteurs, concurrence, cadre légal, outils et technologies spécifiques, etc. L’axe technique est plus focalisé vers les compétences technologiques : maîtrise des logiciels, connaissances des outils, développement de stratégies, etc. Enfin, l’axe projet est développé pour renforcer le savoir-faire des apprenants au Village de l’emploi pour conduire un projet informatique de A à Z, de la conception à la livraison. Pour ces formations, le programme mobilise des coachs-formateurs, experts en informatique avec des années d’expériences à leurs actifs. Chaque mois, une enveloppe de 150 000 euros est consacrée pour déployer cette armada de formateurs chevronnés. Enfin, un espace de 2000 m² et quelques 700 ordinateurs sont mis à disposition des participants à la formation pour la mise en pratique/

Jeunes en quête de travail : décrocher un travail avec le Village de l’emploi

Le programme met les bouchées doubles pour permettre à ses bénéficiaires de signer un contrat à l’issue des neuf mois de coaching. Le dernier trimestre se déroule sur le terrain, en entreprise, où le formé met en application les acquis de la formation en ateliers. Cette immersion en milieu professionnel fait partie intégrante du programme, mais c’est aussi un travail à part entière. Un contrat CDI chantier est signé, pour une durée de trois ans. A moins de rompre son CDI chantier avant terme, le candidat a droit à une prise en charge complète de son cursus par une entreprise. En effet, la structure du Village a noué des partenariats fructueux avec des entreprises françaises qui, moyennant le financement du cursus des participants, les embauchent et bénéficient de la valorisation de leurs compétences. C’est l’avantage de ce partenariat pour ces entreprises car elles investissent en de ressources humaines qualifiées, polyvalentes et opérationnelles. C’est d’ailleurs la raison d’être de ce programme : faire que ses participants les plus assidus terminent leurs cursus avec un emploi et que ces entreprises partenaires tirent parti des meilleures ressources sur le marché du travail. Tous les jours, le Village évalue et traite une moyenne de 200 offres d’emplois et dépense chaque mois quelques 45 000 euros pour la recherche d’un poste adéquat à ses bénéficiaires.