Pourquoi les vendeurs préfèrent le viager sans rente ?

viager sans rente

Le viager sans rente est une catégorie de vente viagère qui a le vent en poupe. En effet, dans ce type de vente immobilière, il n'y a que la valeur du logement qui est payée par l'acquéreur. Le viager occupé sans rente ne comporte pas que des avantages pour l'acheteur, le vendeur y trouve également son compte. Voici ce qu'il faut savoir sur le viager occupé sans rente et ses avantages pour les vendeurs.

Le viager occupé sans rente, qu'est-ce, concrètement ?

D'abord, vous devez savoir que le viager occupé sans rente n'est pas véritablement un viager pur. Juridiquement, il s'agit d'un contrat aléatoire qui exige que l'acheteur fasse un versement, comme une rente viagère. Cependant, dans ce type de contrat, le vendeur ne reçoit aucune rente mensuelle.

Le viager sans rente est donc plutôt assimilé à une vente en pleine propriété. Mais le vendeur garde son droit d'usage et d'habitation. Le viager occupé sans rente ressemble au viager classique sur le point du versement du bouquet d'acquisition (le prix du bien), lors de la signature chez le notaire de l'acte.

Dans la pratique, il faut comprendre qu'après le versement du bouquet, l'acheteur est officiellement propriétaire du viager occupé. Il ne pourra prendre possession physique du bien qu'après le décès du vendeur. Mais lors de la période d'occupation par le crédirentier, il n'effectue aucun versement.

Maintenant que les bases de la notion sont posées, il serait opportun de voir les avantages que comporte le viager occupé sans rente.

Les avantages du viager occupé sans rente pour le vendeur

Le premier avantage que comporte ce type de contrat est sans doute la jouissance du bien par le vendeur. Ce dernier a le droit de profiter de son bien jusqu'à ce qu'il décède. Cette condition se trouve également dans le cas d'un viager classique. Toutefois, ici, le vendeur bénéficie d'un capital bien plus conséquent, parce qu'il a été payé en une fois.

Ce capital, qui constitue une somme importante dans la majorité des cas, peut être réinvesti. Le vendeur a donc la capacité de créer de nouveaux intérêts avec ce capital et de créer une rente qui lui sera propre.

Ensuite, le vendeur n'a plus à assurer le paiement de la taxe foncière du bien. Il ne risque pas non plus d'accumuler des impayés, parce qu'il n'a aucune somme à verser en surplus. Les seules dépenses qu'il effectuera sont celles qui sont considérées comme récupérables ou locatives. Ce sont, pour la plupart, les dépenses liées à l'entretien du bien dans lequel il vit.

Enfin, les héritiers du vendeur ont aussi la possibilité de profiter de cette vente. Le vendeur peut faire des dons à ses héritiers grâce à son exonération des taxes à hauteur de 100 000 euros. Il peut même renouveler sa donation tous les 15 ans. En outre, ses héritiers ont le droit de jouir du bouquet en cas de décès survenu plus tôt que prévu.

Le viager sans rente présente également quelques avantages pour le vendeur. Il serait opportun d'en citer quelques-uns.

Les avantages du viager occupé sans rente pour l'acheteur

Dans la majorité des cas, l'acheteur effectue un prêt pour payer le bouquet. Étant entendu qu'il n'est soumis au paiement d'aucune rente, il n'a pas de garantie à donner au vendeur. Il n'a donc pas à hypothéquer ses biens pour rembourser une mensualité, que ce soit pour acheter un appartement ou une maison.

Par ailleurs, l'acquéreur a connaissance du montant exact de la vente quand le prix est fixé lorsqu'il n'y a pas de rente viagère. Le prix ne varie pas en fonction de la longévité du vendeur. Il y a ainsi peu de risques financiers dans cette opération. Il s'épargne de plus des risques d'indexation qui peuvent survenir dans une rente viagère traditionnelle.

En dehors de ces avantages spécifiques, il continue de profiter des avantages dus à tous les acheteurs dans une rente viagère :

  • Une charge d'entretien inexistante, car prise en charge par le vendeur.
  • Moins de tracasseries quant à la gestion de son locataire, parce qu'il n'y en a qu'un seul.
  • Une fois le bien récupéré, il peut le louer, le vendre ou de l'habiter en résidence principale ou secondaire.

Bien que les avantages de ce contrat soient importants pour les deux partis, il faut tout de même noter quelques contraintes dans la pratique.

Quelques contraintes que comportent les opérations de viager occupé sans rente

D'abord, il serait difficile pour des jeunes personnes de contracter ce type de vente. Le montant du droit d'usage et d'habitation est conséquent. Il est plus recommandé aux personnes âgées. La plupart des professionnels recommandent d'attendre 70 ans pour procéder à ce contrat.

Ensuite, ce contrat comporte bien souvent un désavantage financier pour l'acheteur. Une fois le bouquet payé en totalité, il sacrifie le gain qu'il aurait pu effectuer sur le paiement des rentes. Mais cette absence de rentabilité est bien compensée par une absence de risques.

Enfin, étant donné que le bouquet est une somme importante, il y a moins de candidats pour ce type de contrats. Celle n'empêche que vous avez la possibilité d'y trouver votre compte. Vous pourriez contacter des agences professionnelles telles que neo-viager.fr pour vous apporter leur expertise.

Le viager occupé sans rente constitue un excellent moyen de s'assurer un revenu conséquent sur son bien immobilier. Les vendeurs le savent et n'hésitent pas à s'y lancer. Si vous aviez des doutes, ils devraient à présent être levés !



Comment faire déménager un voisin qui vous gâche la vie ?
Découvrez les différentes garanties et les avantages de l’assurance location saisonnière

Plan du site