Piscines : comment maintenir un taux de chlore correct ?

Le chlore est le principal produit chimique utilisé comme désinfectant pour traiter l’eau d’une piscine enterrée ou hors sol. Il permet d’éliminer efficacement les bactéries, les champignons et les algues. Il s’avère donc important de maintenir un taux de chlore correct dans votre piscine. Comment y parvenir ?

Comment déterminer le taux de chlore contenu dans l’eau de votre piscine ?

Pour garantir l’efficacité des différents produits chimiques pour piscine que vous utilisez, vous devez vous assurer que le taux du chlore contenu dans l’eau est correct en le mesurant au moins une fois par semaine. Diverses solutions s’offrent à vous pour faire cette mesure. Vous pouvez la réaliser de façon manuelle au moyen des bandelettes ou de façon automatique avec un testeur électronique.

  • Les bandelettes : il vous suffit de les plonger dans l’eau. La couleur des bandelettes change selon le taux du chlore. Elles sont faciles à utiliser. Elles ne sont toutefois pas très précises.
  • Le testeur électronique : il s’agit d’une sonde. Il vous suffit de la plonger dans l’eau et de lire la valeur affichée sur l’écran de l’appareil.

Il faut également préciser que vous pouvez déterminer ce taux par le biais des tests calorimétriques ou des pastilles DPD. Les tests calorimétriques impliquent l’usage d’un liquide réactif.

Le taux du chlore de l’eau de baignade propre et saine doit être compris entre 1,5 et 2 mg par litre. Si la valeur affichée par la sonde ne se trouve pas dans cet intervalle, il vous faudra traiter votre eau avec des produits chimiques pour piscine enterrée. Par ailleurs, d’autres facteurs comme le pH et le taux de stabilisant (acide cyanurique) peuvent influencer l’efficacité du produit. Pour cela, vous devez également mesurer le pH et le taux de stabilisant. Le pH vous permet de connaitre la concentration de votre eau de baignade en ions hydrogènes. Il permet en effet de savoir si l’eau est basique ou acide. Le pH normal se situe entre 7,2 et 7,4. En dessous de 7,2, l’eau est donc acide et au-delà de 7,4, elle est calcaire. Le pH a une influence directe sur le chlore. L’efficacité du produit traitant dépend du niveau du pH. Vous devez aussi mesurer le taux de stabilisant, car à un taux normal, il permet au désinfectant d’agir sur une longue période. Il optimise la résistance du chlore au rayon UV. Cela est d’autant plus important pour une piscine hors sol ou semi enterrée qui est généralement plus exposée au soleil. Le taux normal du stabilisant varie de 20 à 30 mg par litre.

Dosage du chlore : comment faire ?

Contrairement aux piscines publiques, le dosage de ce produit pour les piscines privées n’est pas imposé par une réglementation. Toutefois, pour votre sécurité et pour profiter pleinement des joies de la baignade, il est conseillé de réaliser ce dosage régulièrement. Pour un bon dosage, vous devez suivre les indications fournies par le fabricant et mentionnées sur la notice du produit. En effet, le taux du chlore varie en fonction de sa nature (chlore stabilisé ou non stabilisé).

  • Lorsque vous traitez votre piscine semi-enterrée avec du chlore stabilisé, le taux du chlore actif doit être au moins de 2 mg par litre. Celui du chlore combiné ne doit pas être supérieur à 0,6 mg par litre avec un pH situé entre 7,2 et 7,5.
  • Si le traitement est fait avec du chlore non stabilisé, le taux du chlore actif doit être situé entre 0,4 et 1,4 mg par litre. Quant au pH, il varie de 7,2 à 7,4 avec 0,6 mg par litre au maximum du taux du chlore combiné.

Le dosage du chlore peut être fait à l’aide d’un chlorinateur ou de façon manuelle. Par ailleurs, pour préserver le bon taux du chlore dans votre piscine hors sol, vous devez réaliser une bonne filtration. Elle favorise une répartition homogène du produit dans le bassin. Vous devez également éviter la chloramine qui représente un sous-produit du chlore. Sa formation dans l’eau résulte du contact du chlore avec des produits organiques (sueur, peau morte, urine, salive et bien d’autres). Le taux de chloramine se mesure avec des pastilles DPD 3. Il ne doit pas dépasser 0,6 mg par litre. Vous pouvez réduire ce taux en évitant d’uriner dans les piscines enterrées, en portant un bonnet de bain, en veillant à se laver avant la baignade. Vous devez aussi maintenir toujours propre la terrasse qui entoure votre piscine enterrée.

Que faire lorsque le taux de chlore est incorrect ?

Taux de chlore élevé

Un taux de chlore trop élevé peut endommager l’équipement du bassin avec une décoloration du liner. Cela entraine également des irritations cutanées ou des troubles respiratoires. Dans ce cas, vous pouvez attendre que le taux revienne à la normale en exposant la piscine semi-enterrée aux rayons du soleil. Vous pouvez également utiliser un produit chimique inhibiteur du chlore. Mais, cela nécessite un bon dosage. Vous avez la possibilité de remplacer une partie de l’eau par de l’eau simple.

Taux de chlore trop faible

Un faible taux de chlore dans l’eau de baignade peut entrainer l’apparition des algues. Pour augmenter ce taux, vous pouvez ajouter du chlore tout en veillant à sa quantité ou réduire le pH, si cela est dû à celui-ci.