Méthodes à suivre pour constituez votre propre comité d’experts

Un comité d’experts, ou commission d’experts, est une institution dans laquelle sont regroupés les experts ayant pour but de conseiller un mandant. Généralement, l’objectif est de favoriser une évolution remarquable pour assurer le développement de l’expertise technique et scientifique de l’association. Les experts composant le comité aient ainsi des diverses compétences, permettant de garantir une productivité intellectuelle optimisée et de qualité. Ces meilleures garanties concernent notamment : l’approche pluridisciplinaire du sujet à traiter, la confrontation des diverses opinions, la diversification des sources d’informations et connaissances scientifiques, l’argumentation et expression éventuelles, et les avis indépendants. Le comité d’experts examinera les orientations scientifiques et techniques afin d’évaluer les risques sur un sujet défini, et cette examen pourrait être réalisée par un groupe d’expertise collective en cas d’une urgence avérée. En outre, la constitution de son propre comité d’experts devrait prendre en compte quelques méthodes essentielles pour assurer sa création.

Appel à candidatures publics pour la constitution du comité d’experts

Pour l’appel à candidatures, il est important de définir les modalités de candidatures et les compétences recherchées pour bien constituer son propre comité d’experts. D’abord, il faudrait aviser les candidats intéressés (qui sont les experts) des dossiers nécessaires qui devraient être fournis. Ces dossiers concernent aussi bien : une lettre de motivation (tout en indiquant les coordonnées personnelles et professionnelles du candidat), un curriculum vitae, une liste des publications/travaux des cinq dernières années, et d’une annonce publique d’intérêts à remplir.

Concernant les compétences recherchées, il faudrait rechercher des profils généralistes, vu le nombre des thèmes à traiter, et aussi des candidats ayant des compétences en méthodes. En effet, les compétences générales recherchées impliquent : l’intérêt pour les différentes démarches à respecter, l’expérience et compétence selon les faits scientifiques, l’aptitude du candidat à travailler dans le comité (de façon collégiale), l’expérience à participer dans des certains comités d’experts, l’expérience dans des interventions, l’expérience dans des recommandations opérationnelles et de la formulation. Ainsi, ces éléments sont fondamentaux, car la constitution du comité d’experts dépend de cette première étape. Pour un ordre du jour du comité d’entreprise, veuille consulter : www.ceservices.fr

Sélection des composants du comité en fonction de certains critères

Pour les critères de sélection, les dossiers qui seront pris en compte sont ceux qui sont complets, c’est-à-dire les dossiers qui ont respecté les exigences du celui qui va lancer ce comité. La sélection des dossiers se fera donc sur la base de certains critères fournis dans la lettre de motivation. Notamment, ces derniers insistent sur l’analyse des liens d’intérêt et de pluridisciplinarité des experts à traiter l’ensemble des sujets, et surtout sur l’adéquation des candidats intéressés aux compétences recherchées. C’est surtout l’équilibre des disciplines requises au sein de l’équipe qui devrait être également pris en compte. En outre, les déclarations d’intérêt feront donc l’objet d’un examen par un certain comité déterminé qui sera chargé de la déontologie. Le résultat d’examen sera informé aux candidats qui ont participé, qui pourrait être effectué par le biais d’un mail ou d’un message mobile.

Nomination des experts constituant le comité

En réalité, les membres composants le comité d’experts seront nommés par le Directeur général de l’agence, et qui seront publiés sur son site web même. Les collectifs d’experts sont en effet renouvelés régulièrement, selon la convenance et la disposition de l’agence du comité d’experts. Ainsi, les modalités et la nomination des collectifs d’experts constituants le comité devraient suivre les procédures ou démarches formalisées. De ce fait, le comité sera composé normalement de 15 à 20 membres. Ils seront issus des secteurs académiques et scientifiques, ou bien engagés dans la mise en place et  la mise en valeur d’actions locales. Et une fois que les experts seront placés en leur propre nom, ils ne pourront faire l’objet d’aucun remplacement jusqu’au renouvellement.

Détermination du mandat et fonctionnement du comité d’experts

Pour le mandat du comité d’experts, il aura pour rôle principal de soutenir l’agence dans l’amélioration de son expertise dans divers champs (stratégies spécifiques d’interventions nationales, régionales ou locales,…). Il sera donc chargé de structurer les opinions et les recommandations, d’assister dans des différentes activités de production, de conception, d’expérimentation et d’évaluation de méthodes, des actions de prévention, d’éducation ou de promotion, des stratégies à mettre en œuvre, …

Généralement, le comité est mis en fonctionnement pour une période de quatre ans. La  présidence du comité est en effet nommé par le Directeur général, qui a été choisi parmi les membres du comité d’experts. D’une manière particulière, ils se réuniront (selon les besoins) au moins un jour  par trimestre. Pour cela, les membres devraient signer une condition de  confidentialité et d’engagement à assister aux réunions organisés habituellement. De ce fait, les membres ont accès à toutes les données ou informations nécessaires pour l’élaboration d’une expertise demandée, et des moyens particuliers seront mis à leur disposition pour son fonctionnement et pour réaliser ses diverses missions.