Loi Malraux : Investir dans l’immobilier ancien en quelques conseils

Loi Malraux

Même si la loi Malraux a été mise en vigueur en 1962, elle reste toujours applicable pour assurer la conservation du patrimoine français. Le concept de ce dispositif, c’est d’aider les investisseurs qui souhaitent acquérir un bien ancien en vue de le rénover. La loi Malraux permet de profiter d’une réduction d’impôt sur les travaux effectués au niveau d’un ancien immeuble. La question se pose au sujet des avantages de ce dispositif pour l’investissement dans l’ancien. Vous pouvez ainsi vous informer sur les différents privilèges de la loi pour un immobilier ancien.

Que faut-il savoir à propos de la loi Malraux ?

La loi Malraux a connu de nombreux changements au fil des années pour faciliter les projets d’investissement des Français. En fixant comme objectif la préservation du patrimoine immobilier français, ce dispositif promet de multiples avantages fiscaux. Le mode de fonctionnement du dispositif Malraux reste simple. Vous achetez un bien ancien qui peut être rénové et éligible à ce dispositif. Dès que vous entamez des projets de rénovation sur le bien, vous obtenez une réduction d’impôt. Cette dernière va être calculée en fonction du montant des travaux à effectuer s’ils sont inférieurs à 400 000 euros sur 4 ans. Nous pouvons dire que cette loi fait partie des dispositifs de défiscalisation qui existent sur le territoire français.

Investir dans l’ancien en loi Malraux

La loi Malraux a été instaurée pour offrir des avantages aux Français qui souhaitent investir dans l’immobilier ancien. La réduction d’impôt s’applique sur les revenus de moins de 120 000 euros et cela durant 4 ans. Avec la loi Malraux, vous pouvez choisir un bien immobilier localisé dans un emplacement avantageux. Les biens anciens sont parfois des maisons ou des appartements ayant un caractère unique. Investir dans l’ancien en loi Malraux, c’est pouvoir apporter une touche de rénovation à ces biens afin d’obtenir une plus-value lors de l’investissement.

À l’inverse des autres formes d’investissement locatif, ce dispositif fait profiter d’un avantage majeur. Avec ce dispositif, vous n’êtes pas contraint de fixer le montant du loyer du locataire si vous mettez le bien en location. Si vous vous référez à la loi Pinel, elle impose le montant du loyer selon le plafond de ressources des locataires.

De plus, vous pouvez effectuer plusieurs investissements en même temps. Vous êtes libre d’acheter des biens de prestige selon votre possibilité et votre projet. Cela rend le marché de l’immobilier ancien accessible à n’importe quel profil d’investisseur.

Quelles sont les conditions à respecter pour un investissement dans l’ancien avec le dispositif Malraux ?

Avant de vous lancer dans un projet d’investissement immobilier, vous devez vous informer sur plusieurs éléments. Pour le dispositif Malraux, il y a des conditions auxquelles il est important de se conformer. Malgré l’absence de plafond de revenu pour fixer le loyer, il existe des critères à respecter concernant l’immobilier ancien. La maison ou l’appartement doit être mis en location nue et seulement à titre de résidence principale. Pour la durée de la location, elle ne doit pas dépasser 9 ans. Si vous comptez investir dans l’ancien, n’oubliez pas d’étudier ces critères avant de placer votre argent.

La défiscalisation en loi Malraux

En louant un bien rénové, vous recherchez une rentabilité sur votre investissement. Suivre certaines règles est donc indispensable si vous voulez profiter de la défiscalisation par la loi Malraux. En général, la réduction d’impôt est reçue lorsque vous effectuez des travaux de rénovation. La réduction peut directement être payée tout au long des travaux et elle ne dépasse pas les 3 ans après l’obtention du permis de construire. Pour un investissement dans l’ancien réussi, vous pouvez opter pour la défiscalisation en loi Malraux. Vous obtenez une réduction si vos dépenses durant les travaux ne dépassent pas 400 000 euros.

Pensez à déclarer vos travaux

En achetant un bien ancien dans le but de le rénover, vous pouvez suivre les règles et obtenir une réduction pour vos travaux avec le dispositif. La déclaration de vos travaux est une étape importante. Il s’agit d’une formalité que vous devez suivre pour assurer la mise en valeur du bien à rénover.

Avec la loi Malraux, les travaux à entreprendre doivent être bien encadrés. Pour ce faire, il faut que les travaux soient suivis par un professionnel dans le domaine, notamment un ABF ou Architecte des Bâtiments de France. Véritable expert dans le secteur, l’architecte dispose d’une parfaite connaissance du métier. Il a pour rôle de vous aider lors de votre investissement locatif puisque vous devez suivre le code de l’urbanisme, du patrimoine et de l’environnement. Seul un architecte possède le savoir-faire pour la supervision d’un chantier.

Estimation immobilière : 5 critères qui donnent de la valeur à votre bien immobilier
Immobilier : les 5 meilleurs quartiers de Carcassonne pour investir