Les bases d’utilisation du logiciel GIMP

Grâce à GIMP (programme de manipulation d’images GNU) il n’a jamais été aussi simple et abordable de créer des vignettes authentiques et des logos de qualité. GIMP est une réponse open source gratuite à tout éditeur d’image individuel à la recherche d’une alternative à Adobe Photoshop. En prenant le temps d’apprendre les bases, il ne vous faudra pas longtemps pour comprendre pourquoi GIMP est un excellent domaine où vous formez et être certifié.

Redimensionnement de l’image :

Afin d’effectuer la mise en échelle de votre images sur GIMP, quelques étapes sont requises. Avec ce logiciel, modifier la dimension photo identité sera une partie de plaisir. D’abord, cliquez sur l’onglet « Fichier » et importez votre image en sélectionnant Ouvrir ou en appuyant en même temps : (CTRL + O). Une fois l’image chargée, cliquez sur l’onglet “Image” et sélectionnez Mettre l’image à l’échelle dans le menu déroulant. L’activation des modifications se fera via une boîte de dialogue qui apparaîtra à ce niveau sur votre écran.

Pour redimensionner votre image, vous avez plusieurs outils à votre disposition. Ils vous permettent :
• D’ajuster l’image en fonction de la largeur et de la hauteur ou de la résolution X, Y.
• D’effectuer les modifications en pixels, en pourcentage, en centimètres, etc.
• D’améliorer le pixel de l’image par l’agrandissement de l’image.

Une fois les paramètres ajustés, cliquez sur Echelle pour continuer. Il se passe alors la réduction de la taille du fichier. Puis, cliquez sur l’onglet « Fichier » et soit vous sélectionnez « Exporter sous », soit vous recourez au système de touches : (Maj + CTRL + E). Choisissez un nom et un emplacement pour l’enregistrement du fichier. Cliquez sur le «+» à côté de Sélectionner le type de fichier pour ouvrir une liste de types de fichiers sous lesquels l’enregistrer. Un type de fichier avec perte tel que jpg ou png est préférable. Bénéficier des séances de formation serait judicieux si vous souhaitez vous lancer dans le métier

Comment ajouter des couleurs avec ce logiciel ?

Tout d’abord, floutez un peu l’image en utilisant Filtres → Flou → Flou gaussien. Une valeur de 5 peut être un bon début. Ajoutez maintenant un nouveau calque à l’image à l’aide du bouton Nouveau calque dans la boîte de dialogue des calques. Choisissez-le pour être blanc. Il sera créé au-dessus du calque de texte qui vient d’être créé en le cachant efficacement. Il sera actif, ce qui peut être vu du fait qu’il a un fond bleu dans la boîte de dialogue des calques. Cliquez quelques fois sur le symbole de l’œil pour voir comment vous pouvez rendre un calque invisible et rendre l’autre calque actif en cliquant sur son petit aperçu dans la boîte de dialogue des calques. À la fin, laissez le nouveau calque blanc visible et actif. Utilisez le plugin plasma pour rendre cette couche un peu colorée : Filtres → Rendu → Nuages → Plasma. Il serait intéressant d’expérimenter et de se familiariser avec les paramètres. Cela facilitera votre usage de cet outil dans le cadre de votre vie professionnelle.

Effectuez le recadrage d’image avec GIMP.

Pour accéder aux outils de recadrage sur GIMP, vous pouvez aller à l’onglet “Outils” et sélectionner « Outils de transformation » puis « Recadrer » ou utilisez le système de touches (Maj + C). C’est également possible en sélectionnant l’outil de recadrage en cliquant sur son icône dans le document d’outils en haut à gauche de l’interface. Ensuite, exercez une pression sur le bouton situé à gauche de la souris et faites glisser votre curseur sur la zone que vous souhaitez créer comme image finale.

Une fois réglées, toutes les parties de l’image en dehors de la partie que vous avez sélectionnée s’assombriront tandis que la partie définie comme votre image finale restera intacte. Vous pouvez ajuster la zone en utilisant les coins de la boîte en les réduisant ou en les agrandissant en faisant glisser le curseur en activation. Une fois que vous avez l’image comme vous le souhaitez, cliquez dessus avec le bouton gauche, appuyez sur Entrée ou appuyez simultanément sur Maj + C pour recadrer votre sélection.

La Rotation d’image grâce à GIMP :

Pour cette modification, vous devez importer une autre image dans le calque au-dessus de votre image à modifier. Pour ce faire, sélectionnez Ouvrir en tant que calques qui se trouve dans l’onglet « Fichier » ou procédez à la sélection simultanée de : CTRL + ALT + O. Sélectionnez le calque que vous souhaitez ajouter à l’image en utilisant une flèche, puis cliquez sur Ouvrir. Un calque sera automatiquement placé au-dessus de l’image actuelle. Pour voir ou modifier comment les couches sont empilées, accédez à la fenêtre des couches située sur la droite.

Avec le nouveau calque en surbrillance, revenez dans les outils de transformation et choisissez ” Rotation “. Vous pouvez également trouver l’icône Rotation de l’outil dans le document d’outils. Cela ouvrira une nouvelle fenêtre contextuelle tout en appliquant une texture semblable à un réticule à votre image. Si vous connaissez l’angle de rotation que vous souhaitez appliquer, vous pouvez saisir les valeurs dans les cases prévues à cet effet. Sinon, vous pouvez choisir d’utiliser la barre de défilement juste en dessous de la zone intitulée « Angle » ou de faire pivoter l’image vous-même en cliquant avec le bouton gauche de la souris et en la faisant glisser. Une fois que les résultats vous conviennent, cliquez sur Rotation.