Guide pratique pour investir dans une scpi

Bien que les investissements en S CPI se révèlent rentables et profitables, ils nécessitent quand même une certaine réflexion. C’est seulement comme cela que vous pourrez faire fructifier de façon optimale l’argent que vous aurez placé dans ce type de structure. Qu’est-ce qu’une Société Civile de Placement et comment investir en SCPI ? Définition et fonctionnement des SCPI

Encore appelées Société Civile de Placement Immobilier, les SCPI sont en fait des sociétés de gestion en immobilier. C’est une sorte d’investissement qui permet de décharger l’investisseur des contraintes qu’il peut rencontrer lorsqu’il investit directement dans la pierre.

La SCPI est une structure juridique gérée par des professionnels de l’investissement et de la gestion de patrimoine immobilier. Ainsi, on peut dire qu’il s’agit d’une société civile qui permet à des personnes physiques ou morales d’investir dans un parc immobilier sans avoir à se préoccuper de tout ce qui a trait à l’acquisition d’un bien et à sa gestion.

Pour investir en SCPI, l’investisseur achète des parts dans une Société Civile de Placement chargée de l’achat et de la gestion complète de biens immobiliers. La réalisation de travaux, le choix des biens à acquérir et des futurs locataires, la perception du loyer… font entre autres partie des tâches confiées au gestionnaire.

La grande diversité du parc immobilier de la société gestionnaire vous assure une meilleure protection, car le risque est mutualisé. Précisons qu’une fois après avoir perçu les loyers, les sociétés civiles de placements les redistribuent aux associés au prorata de leurs parts.

Pour vous faire une idée sur les meilleures SCPI, vous pouvez vous rendre sur le site www.portail-scpi.fr.

Les différents types de SCPI et les avantages de ce mode d’investissement

Il existe trois types de Sociétés Civiles de Placement Immobilier, la SCPI de rendement, la SCPI de capitalisation et la SCPI Pinel ou fiscale. Chaque SCPI a ses principes de fonctionnement et peut être à capital fixe ou variable, même si cette distinction est principalement faite pour les SCPI de rendement.

Parmi les avantages des SCPI, on peut citer :

– La mutualisation du risque locatif sur des biens immobiliers répartis un peu partout en France et même en Europe.

– Les revenus réguliers et stables, car les taux de rendement SCPI sont intéressants et compétitifs sur le long terme.

– Produits immobiliers relativement liquides, la revente des SCPI est facile en comparaison au marché immobilier classique.

– Il y a un contrôle, une régulation et une transparence au sein des SCPI, car elles sont contrôlées et régulées par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF).

Les frais d’un investissement SCPI

Avant de vous lancer dans n’importe quel type d’investissement, vous devez savoir ce que cela va vous coûter en termes de frais. Dans le cas des SCPI, on distingue trois types de frais : les frais de souscription, les frais de gestion et les frais sur le marché secondaire.

  • Frais de souscription. Intégrés au prix de souscription, ces frais varient généralement entre 8 et 12% selon les sociétés de gestion.
  • Frais de gestion. Ils varient entre 8 et 10% des revenus locatifs de la SCPI. Pour les personnes qui ont déjà confié la gestion d’un appartement locatif à une agence immobilière, ces frais ressemblent à ce que cette dernière prélève. Avec les SCPI, ils peuvent s’exprimer en pourcentage de la capitalisation et sont alors compris entre 0,5 et 1%.
  • Frais sur le marché secondaire. Ces frais sont principalement liés aux SCPI à capital fixe et sont payés par l’acquéreur.

Comment financer un investissement SCPI ?

Un autre aspect important que vous devez savoir avant de vous lancer dans un investissement SCPI est le mode de financement. Dans ce cas, quatre possibilités s’offrent à vous :

  • Financement en argent comptant. Vous pouvez acquérir des parts de SCPI en payant en argent comptant. Pour ce faire, vous devez entrer en contact avec la société gestionnaire, votre banque, votre assureur, un conseiller en gestion de patrimoine ou une plateforme Internet spécialisée dans ces placements.
  • Financement à crédit. Étant donné que les SCPI sont ouvertes à tout le monde, vous pouvez financer tout ou partie de cet investissement à l’aide d’un emprunt.
  • Financer votre SCPI à travers votre assurance vie. Toutes les assurances n’offrent pas ce service, mais il est quand même possible d’intégrer des parts de SCPI à votre assurance vie. Cependant, l’offre de parts est limitée entre 1 et 10%.
  • Financer votre investissement à l’aide de la technique de démembrement temporaire de propriété. Ce mécanisme consiste à scinder l’usufruit (dans le cas présent, le droit de toucher aux revenus) de la nue-propriété (la possession) des parts de SCPI sur une période donnée. Vous avez le choix entre acheter l’usufruit temporaire ou la nue-propriété temporaire. À la fin de la période (généralement entre 10 et 15 ans), le démembrement prend fin et le nu-propriétaire récupère la propriété entière des parts et touche les revenus à son tour.