Différence entre AOP, DOC et DOCG

Publié le : 11 août 202310 mins de lecture

Lorsqu’il s’agit de désigner et de protéger les produits alimentaires de qualité, tels que le vin, différentes régions du monde utilisent divers systèmes d’appellations d’origine pour garantir l’authenticité et la typicité de ces produits. Trois termes couramment rencontrés dans ce contexte sont AOP (Appellation d’Origine Protégée), DOC (Denominazione di Origine Controllata) et DOCG (Denominazione di Origine Controllata e Garantita). Chacun de ces termes reflète une approche spécifique à la réglementation de la production, en mettant l’accent sur l’origine géographique et les méthodes de fabrication traditionnelles. Explorons les nuances de ces appellations et les distinctions qui les séparent.

DOC : dénomination d’origine contrôlée

Ce système de certification de la qualité a été utilisé, après l’entrée en vigueur des labels européens DOP, IGP et STG, seulement pour caractériser les vins de qualité. Le label DOC est attribué aux vins produits dans des aires délimitées, généralement de dimensions petites ou moyennes, avec indication de leur nom géographique. Normalement, le nom du cépage suit celui de la DOC, et le cahier des charges est assez rigide. Les vins DOC sont mis dans le commerce seulement à la suite d’analyses chimiques et sensorielles très approfondies. Lorsqu’on décide d’aller faire des courses, il est bon de s’assurer des différentes certifications qui sont une garantie de sécurité des produits. Ceci afin d’éviter des situations désagréables. La marque DOC signifie l’appellation d’origine contrôlée. C’est une marque d’origine italienne qui est utilisée dans le domaine de l’œnologie pour certifier la zone géographique d’origine de ce vin particulier. Par conséquent, il indique les raisins utilisés pour la production de ce vin. Les vins DOC ne peuvent être commercialisés qu’après une analyse chimique et sensorielle minutieuse. Les produits sont régis par le règlement CEE 823/87, la loi 164/92, le D.P.R. 348/94 et les règlements de production correspondants.

AOP : appellation d’origine protégée

L’acronyme AOP signifie plutôt appellation d’origine protégée. Cet acronyme est utilisé pour tous les produits agroalimentaires dont les caractéristiques sont étroitement liées, en tout ou en partie, au milieu géographique dans lequel ils sont produits. Les différentes étapes de la production d’un produit donné ont lieu exclusivement dans une zone géographique donnée. Les étapes sont également étroitement liées aux facteurs naturels et humains de cette zone géographique qui ont un impact significatif sur la production de ce produit particulier. L’AOP est également une reconnaissance de la qualité donnée aux produits, par exemple les vins, qui sont fabriqués dans des zones géographiques spécifiques et portent des étiquettes qui mettent en évidence la région ou la province d’origine du produit lui-même. L’Appellation d’Origine Protégée : AOP indique la dénomination d’un produit dont la production, la transformation et l’élaboration doivent avoir lieu dans une aire géographique déterminée avec un savoir-faire reconnu et constaté. AOC, Appellation d’Origine Contrôlée en France et DOP, Appellation d’Origine Protégée en Italie. Exemple de produits : Parmesan Reggiano, Basilic de Ligurie, Tomates de San Marzano.

Comprendre les différences entre AOP et AOC pour le vin

Les termes AOP (Appellation d’Origine Protégée) et AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) sont utilisés en France pour désigner et protéger les vins qui proviennent de régions spécifiques et qui répondent à certaines normes de production. Bien que les termes soient souvent utilisés de manière interchangeable, il existe des différences subtiles entre AOP et AOC en ce qui concerne leurs critères de délimitation géographique, de production et de réglementation. Voici les détails avec des exemples pour mieux comprendre ces différences :

AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) 

L’AOC est le terme original qui a été utilisé en France pour désigner les vins qui sont produits dans des régions spécifiques, selon des méthodes traditionnelles et des normes de qualité strictes. L’idée est de garantir l’authenticité et la typicité des vins produits dans une région particulière.

Exemple : Le Bordeaux AOC, qui couvre la vaste région de Bordeaux en France, est un bon exemple d’AOC. Les vins de Bordeaux doivent être produits conformément aux règles spécifiques établies pour la région, ce qui garantit un certain niveau de qualité et de caractère qui reflète les particularités de la région.

AOP (Appellation d’Origine Protégée)

L’AOP est un terme plus récent qui a été adopté au niveau européen pour harmoniser les systèmes d’appellation d’origine à travers les pays membres de l’Union européenne. L’AOP est un concept plus large qui englobe l’AOC et intègre également d’autres types d’appellations d’origine. Le concept clé de l’AOP est la protection de la dénomination d’origine, c’est-à-dire le nom de la région d’où provient le produit.

Exemple : Champagne AOP. Le terme « Champagne » est protégé au niveau de l’Union européenne, ce qui signifie que seuls les vins produits dans la région de Champagne, en France, peuvent être légalement étiquetés en tant que « Champagne ». Cela va au-delà de la simple méthode de production et inclut la protection du nom géographique.

Principales différences entre AOP et AOC

  • L’AOC est un terme plus ancien et spécifique à la France, tandis que l’AOP est une notion plus large et harmonisée au niveau de l’Union européenne.
  • L’AOC se concentre principalement sur la délimitation géographique et les méthodes traditionnelles de production, tandis que l’AOP met davantage l’accent sur la protection du nom géographique.
  • Tous les AOC sont des AOP, mais tous les AOP ne sont pas nécessairement des AOC. Cela signifie qu’une AOC est automatiquement reconnue comme une AOP, mais d’autres produits, comme certains fromages ou charcuteries, peuvent être considérés comme des AOP sans être des AOC.

DOCG : appellation d’origine contrôlée et garantie

Le label DOCG  (la dénomination d’Origine Contrôlée et Garantie) est réservé aux vins déjà reconnus comme DOC depuis au moins cinq ans, aux qualités intrinsèques particulières, et qui aient une renommée au niveau national et international. Ces vins sont soumis à des analyses très strictes, ils doivent être commercialisés dans des récipients d’une capacité n’excédant pas 5 litres, et portent une marque de l’État qui en certifie l’origine et la qualité et qui permet de numéroter les bouteilles. Exemple de produits : Barolo DOCG, Chianti classico DOCG. Il existe une autre différence entre les acronymes, à savoir le DOCG qui, avec l’acronyme DOC, est inclus dans la désignation de l’AOP. Il s’agit d’une reconnaissance de qualité accordée à des vins qui sont presque toujours régis par un cahier des charges très strict, caractérisé par une zone géographique définie, très précise et très souvent aussi marquée par une sous-zone, qui doit être strictement indiquée sur l’étiquette. Dans le cas des vins DOCG, toutes les informations nécessaires sont indiquées pour le produit, notamment : les cépages autorisés, les caractéristiques sensorielles du produit, les règles de vinification, le rendement maximal indiqué par hectare, les zones de production, les règles de mise en bouteille et de viticulture, et les différentes règles pour une vinification correcte. La formulation DOCG est donc une garantie supplémentaire de la sécurité des produits, fabriqués uniquement et exclusivement en Italie. Ces vins sont régis par le règlement CEE 823/87, la loi 164/92, le D.P.R. 348/94 et les règlements de production correspondants.

Les distinctions entre AOP, DOC et DOCG offrent un aperçu fascinant de la manière dont différentes régions du monde préservent et valorisent leurs produits alimentaires traditionnels, en particulier le vin. Chacun de ces systèmes d’appellation d’origine apporte une approche unique à la réglementation et à la protection des produits, en mettant l’accent sur des critères spécifiques tels que l’origine géographique, les méthodes de production traditionnelles et les normes de qualité. Que ce soit en France avec l’AOP, en Italie avec le DOC et le DOCG, ou ailleurs dans le monde avec des systèmes similaires, ces appellations visent à garantir aux consommateurs l’expérience authentique et caractéristique de produits alimentaires qui portent la marque de leur terroir d’origine. En embrassant l’histoire, la culture et les méthodes ancestrales de production, ces systèmes offrent une assurance précieuse de la provenance et de la qualité, tout en perpétuant le lien entre les consommateurs et les richesses gustatives du passé.

Quels sont les services proposés par la plateforme Cultur’In The City ?
Univers geek : quels types de produits peut-on trouver dans cette boutique ?

Plan du site