Différence entre AOP, DOC et DOCG

En parlant de produits fabriqué en Italie, on ne peut que considérer toutes les marques de qualité et les nomenclatures. L’utilisation des acronymes qu’on va analyser a parmi ses objectifs d’éviter la fraude et les dommages au consommateur. Les consommateurs qui achètent un produit alimentaire et vinicole spécifique peuvent ainsi éviter le phénomène désagréable de la commercialisation de faux produits, qui n’ont vraiment rien d’Italien. Parmi les principaux acronymes utilisés pour cette différenciation figurent les noms : DOC, DOP et DOCG. Les différences sont expliquées ci-dessous.

DOC : dénomination d’origine contrôlée

Ce système de certification de la qualité a été utilisé, après l’entrée en vigueur des labels européens DOP, IGP et STG, seulement pour caractériser les vins de qualité. Le label DOC est attribué aux vins produits dans des aires délimitées, généralement de dimensions petites ou moyennes, avec indication de leur nom géographique. Normalement, le nom du cépage suit celui de la DOC, et le cahier des charges est assez rigide. Les vins DOC sont mis dans le commerce seulement à la suite d’analyses chimiques et sensorielles très approfondies. Lorsqu’on décide d’aller faire des courses, il est bon de s’assurer des différentes certifications qui sont une garantie de sécurité des produits. Ceci afin d’éviter des situations désagréables. La marque DOC signifie l’appellation d’origine contrôlée. C’est une marque d’origine italienne qui est utilisée dans le domaine de l’œnologie pour certifier la zone géographique d’origine de ce vin particulier. Par conséquent, il indique les raisins utilisés pour la production de ce vin. Les vins DOC ne peuvent être commercialisés qu’après une analyse chimique et sensorielle minutieuse. Les produits sont régis par le règlement CEE 823/87, la loi 164/92, le D.P.R. 348/94 et les règlements de production correspondants.

AOP : appellation d’origine protégée

L’acronyme DOP signifie plutôt appellation d’origine protégée. Cet acronyme est utilisé pour tous les produits agroalimentaires dont les caractéristiques sont étroitement liées, en tout ou en partie, au milieu géographique dans lequel ils sont produits. Les différentes étapes de la production d’un produit donné ont lieu exclusivement dans une zone géographique donnée. Les étapes sont également étroitement liées aux facteurs naturels et humains de cette zone géographique qui ont un impact significatif sur la production de ce produit particulier. L’AOP est également une reconnaissance de la qualité donnée aux produits, par exemple les vins, qui sont fabriqués dans des zones géographiques spécifiques et portent des étiquettes qui mettent en évidence la région ou la province d’origine du produit lui-même. L’Appellation d’Origine Protégée : AOP indique la dénomination d’un produit dont la production, la transformation et l’élaboration doivent avoir lieu dans une aire géographique déterminée avec un savoir-faire reconnu et constaté. AOC, Appellation d’Origine Contrôlée en France et DOP, Appellation d’Origine Protégée en Italie. Exemple de produits : Parmesan Reggiano, Basilic de Ligurie, Tomates de San Marzano.

DOCG : appellation d’origine contrôlée et garantie

Le label DOCG : la dénomination d’Origine Contrôlée et Garantie est réservé aux vins déjà reconnus comme DOC depuis au moins cinq ans, aux qualités intrinsèques particulières, et qui aient une renommée au niveau national et international. Ces vins sont soumis à des analyses très strictes, ils doivent être commercialisés dans des récipients d’une capacité n’excédant pas 5 litres, et portent une marque de l’État qui en certifie l’origine et la qualité et qui permet de numéroter les bouteilles. Exemple de produits : Barolo DOCG, Chianti classico DOCG. Il existe une autre différence entre les acronymes, à savoir le DOCG qui, avec l’acronyme DOC, est inclus dans la désignation de l’AOP. Il s’agit d’une reconnaissance de qualité accordée à des vins qui sont presque toujours régis par un cahier des charges très strict, caractérisé par une zone géographique définie, très précise et très souvent aussi marquée par une sous-zone, qui doit être strictement indiquée sur l’étiquette. Dans le cas des vins DOCG, toutes les informations nécessaires sont indiquées pour le produit, notamment : les cépages autorisés, les caractéristiques sensorielles du produit, les règles de vinification, le rendement maximal indiqué par hectare, les zones de production, les règles de mise en bouteille et de viticulture, et les différentes règles pour une vinification correcte. La formulation DOCG est donc une garantie supplémentaire de la sécurité des produits, fabriqués uniquement et exclusivement en Italie. Ces vins sont régis par le règlement CEE 823/87, la loi 164/92, le D.P.R. 348/94 et les règlements de production correspondants.