Comment vieillir en bonne santé en période de pandémie ?

Face à la pandémie de coronavirus qui défie le monde, beaucoup de gens s’inquiètent de savoir comment concilier le fait de passer par cette phase tout en maintenant un vieillissement en bonne santé. Cette préoccupation est principalement due au fait que les personnes âgées font partie du groupe à risque, car elles ont une réponse immunitaire, une force musculaire respiratoire, une capacité de nettoyage du système respiratoire et une efficacité d’échange de gaz réduites.

Comment prendre soin de ses pensées et de ses émotions ?

Bien que le virus représente une réelle menace pour le bien-être de la communauté et un risque pour la santé, la façon dont nous occupons notre esprit et dont nous recevons constamment des informations négatives sur ses répercussions a des implications sur notre état émotionnel et notre capacité à prendre des décisions et des actions sages. Une bonne façon de faire face à cette situation est d’exercer une gestion émotionnelle, qui peut se faire en 5 étapes. Tout d’abord, reconnaissez votre état émotionnel. Examinez vos pensées si vous avez fini par utiliser des lentilles absolutistes ou catastrophiques pour interpréter la situation. Pour soumettre ces pensées catastrophiques à des interprétations plus plausibles et réalistes, cultivez ensuite différentes images de la réalité, en considérant davantage d’angles et de possibilité. En outre, vous pouvez également gérer vos comportements quotidiens afin d’optimiser la possibilité de vivre des événements ou des situations agréables, voire plaisantes, en temps de crise. Enfin, programmer des événements ou des situations agréables qui peuvent être vécus même à la maison, renforce les émotions positives, en nous faisant sortir des états de monotonie émotionnelle.

Cultivez la spiritualité pendant cette période de coronavirus

Les personnes travaillant dans la recherche des santés ou healthy research comme le cirh ou l’irsc ont pris en considération l’importance de la spiritualité dans le vieillissement. Les activités religieuses finissent par être un moyen de nous relier à ce en quoi nous croyons ou une source de compréhension des événements. Elle peut être un facteur de protection en temps de crise. La croyance en quelque chose est plus que le comportement ou les actions liés à la religion. Elle finit par être une caractéristique humaine, qui exprime notre attitude intérieure envers la vie et l’existence humaine. Le trouble et les maladies sont un moment opportun pour recourir le secours d’un Etre supérieur. Selon une recherche, le recours à la spiritualité augmente l’espérancede  vie d’une personne. 

Le soutien entre famille comme élément clé pour vieillir sainement

La famille en tant que système, finit par être confrontée à des défis importants face aux exigences causées par le vieillissement et les situations difficiles, comme la confrontation des pandémies et il n’y a pas de recette pour traiter les problèmes émotionnels de chaque parent spécifique. Cependant, il est important d’établir une routine et des règles de coexistence visant au bien-être. Même face aux défis, aux insécurités et aux incertitudes, il est possible de vivre cette situation comme une opportunité d’apprendre à gérer les différences, de réévaluer la vie, les relations et de cultiver des valeurs de coexistence. Le développement de votre spiritualité est un moyen pour avoir le paix intérieur. Rendre services aux autres membres de la famille peut favoriser votre relation et évite les problèmes familiales. En effet, vous pouvez faire une connaissance avec le monde des jeunes qui ralentira le processus de votre vieillissement. Le monde des personnes âgées nécessite une attention particulière. Ils ont besoins de plus d’attentions et de soins. Les jeunes dans la famille doivent prendre soins d’eux. Une personne bien entourée sont souvent à l’abri des maladies, des problèmes et des troubles. 

Pratiquez vos compétences pour vieillir en bonne santé

La recherche vieillissement a prouver que peu importe les ages, une personne qui vit de sa passion a une vieillissement en bonne état de santé. Quelles que soient vos compétences, connectez-vous à elles. Essayez d’attirer l’attention et de vous concentrer davantage sur ce que vous faites. Le manque de temps et la précipitation des tâches quotidiennes ne seront pas les principaux obstacles à votre engagement dans ce que vous avez toujours voulu faire ou reprendre. Essayez de nouvelles choses. Les nouvelles expériences génèrent un apprentissage important pour notre vie, qui peut nous apporter joie, satisfaction et sagesse. À l’heure actuelle, nous pouvons explorer ces activités que, pour une raison quelconque, nous n’abordons jamais. Apprendre un instrument de musique, connaître une langue, utiliser l’ordinateur et faire de l’exercice physique en sont quelques exemples. Vous pouvez également faire une étude d’une domaine particulier et augmenter vos compétences. Pour vieillir sainement, vous devez mettre en place un plan de votre journée afin de réaliser les choses que vous aimez. Vous pouvez également faire des jeux de mémoire qui freinera la maladie alzheimer. La population de troisièmes ages est souvent victime des troubles pendant les périodes de pandémie. Cela leurs pousse ainsi à pratiquer leurs passions. Même en étant vieux, les personnes âgées peuvent suivre des cours ou des programmes qui peuvent renforcer leurs capacités. Peu importe l’age, vous pouvez continuer à vivre de votre passion. 

Manger une alimentation saine afin de vieillir sainement

Les problèmes actuels de la pandémie rend la population dans le monde fragile surtout les personnes âgées. Les programmes gouvernementaux sont déjà mises en place pour y remédier. Or, pour vieillir sainement, vous devez également prendre soins de votre alimentation. Les maladies sont souvent d’origine alimentaire. En effet, la malnutrition peut provoquer des troubles dans votre corps. Les services des diététiciens sont ainsi nécessaire pour assurer la nutrition selon l’age d’une personne. La population âgées souffre souvent d’une trouble de mémoire ou des maladies telles que l’alzheimer. Les services santés sont ainsi nécessaires pour garder une personne de troisième age en bonne santé. La suivie des programmes alimentaires est recommandé pour vieillir sainement. La restriction des salles de sport et de l’exercice physique peut altérer notre alimentation. Il faut donc éviter les aliments riches en farine et préférer les aliments à faible indice glycémique contenant des glucides plus complexes, comme la patate douce, la mandioquinha et l’aipim. Les jus verts sont également intéressants, ils peuvent être variés et, lorsqu’ils sont préparés avec des ingrédients comme le chou, le citron et le gingembre, ils atteignent un bon contenu nutritionnel.