Comment faire pour économiser de l’énergie dans une maison ?

Économiser de l’énergie dans la maison se fait à travers des gestes simples au quotidien. Construire les bonnes habitudes chez tous les occupants de la maison est primordial. Il faut donc commencer par connaître ces habitudes à adopter pour pouvoir les appliquer dans la vie de tous les jours.

Les bonnes habitudes pour le chauffage

Selon des études, 2/3 de la consommation en énergie dans une maison concerne le chauffage. Ainsi, il est impossible d’économiser de l’énergie sans optimiser le chauffage. Pour y arriver, les ménages peuvent adopter des habitudes simples et efficaces.

Premièrement, il faut apprendre à régler le chauffage sur des températures basses. Cela ne réduira pas le confort de la maison, contrairement aux idées reçues. En effet, il s’agit seulement de réduire le chauffage de quelques degrés. Au lieu de 20 °c par exemple, on peut chauffer la pièce à 19°c. Cela parait peu, mais en vérité, c’est déjà suffisant pour réduire la consommation énergétique de 7 %.

Une des habitudes les plus importantes aussi, c’est de baisser le chauffage la nuit. Il est important également de s’habituer à éteindre le chauffage lorsque les occupants de la maison sont absents. Il faut à tout prix éviter toute forme de gaspillage. Le changement de chaudière est souvent nécessaire pour cela.

Baisser les stores est un réflexe à avoir, surtout pendant les saisons de grosses chaleurs. Cela permet de réduire la consommation d’énergie dans la climatisation. De cette manière, la maison sera aussi aérée la nuit.

Aussi, il faut s’habituer à limiter la température de l’eau chaude. Les ménages ont souvent tendance à forcer sur des températures élevées pour plus de confort. Pourtant, il est tout à fait possible de garder ce confort tout en limitant la température de l’eau chaude à 60 °c.

Le remplacement de chaudière fait souvent partie des améliorations à faire. Les chaudières à granulés sont beaucoup plus performantes et économiques que les chaudières classiques. Les ménages peuvent s’informer sur Ma Chaudière Gratuite.

Les bonnes habitudes de consommation

Il y a une corrélation entre l’économie d’énergie et le mode de consommation des ménages. Pour que 1 kg de fraise d’hiver arrive dans notre assiette, il faut environ 5 litres de gasoil. C’est pourquoi, il est recommandé de consommer des fruits et légumes de saison.

Le gaspillage est sans doute l’ennemi numéro un de l’économie d’énergie. Chaque personne produit environ 600 kilos de déchets par an. Une des habitudes à cultiver chez soi pour économiser de l’énergie est de trier les déchets. Cela est essentiel pour le recyclage.

Il faut également apprendre à acheter des appareils électroménagers économiques. Les appareils peu coûteux en électricité peuvent parfois être plus onéreux à l’achat. Mais après quelques mois d’utilisation, les économies que les ménages peuvent faire avec les appareils économiques sont énormes. Opter pour une chaudière à granulés permet d’économiser de l’énergie pour le chauffage. Il est possible de trouver une chaudière un euro de nos jours.

Les travaux de rénovation énergétique

Il est impossible de parler d’économie d’énergie sans évoquer les travaux de rénovation énergétique. Même si le ménage acquiert des habitudes et de bons réflexes concernant sa consommation énergétique, cela ne servira pas à grand-chose si la résistance n’est pas assez isolée. Le premier objectif de l’isolation est la réduction des besoins en énergie. L’installation de chaudière à granule fait partie des travaux plus demandés.

Si l’isolation de la maison n’est pas bien optimisée, la déperdition de chaleur par la toiture sera plus importante. Il faut limiter ces pertes. Le principe est simple : les besoins en chauffage se feront moins sentir lorsque les pertes de chaleur diminuent. Ainsi, le ménage pourra faire plus d’économie énergétique. Il existe des aides financières données par l’Etat pour accompagner les ménages dans ces travaux de rénovation. On peut citer l’éco-prêt à taux zéro, la TVA réduit à 5,5 %, les Coups de pouce Economie d’Energie (CEE), la prime Coup de pouce et le crédit d’impôt chaudière.