Bien choisir ses arbustes pour son extérieur

Chacun a ses propres goûts concernant les plantes d’extérieur. Mais ces dernières années, bon nombre de personnes ont opté pour les arbustes afin de décorer leur jardin. En plus d’être esthétiques, ces végétaux permettent de se protéger des regards indiscrets. La variété de leur couleur, de leur taille ainsi que de leur feuillage, fait de ces plantes un véritable élément de décor. Pour choisir ses arbustes pour son extérieur et afin qu’ils s’harmonisent avec le reste du jardin, de nombreux critères sont à considérer.

La périodicité du feuillage des arbustes

C’est le premier critère qu’il faille prendre en considération lors du choix des arbustes à installer dans le jardin. En effet, il existe deux types d’arbustes : ceux à feuillage persistant et ceux à feuillage caduc. Le premier, comme son nom l’indique, a un feuillage très persistant. Les arbustes de ce type restent donc bien habillés, et ce, même pendant les périodes hivernales. Ils permettent également de garder une touche de verdure dans le décor d’hiver. De plus, ils supportent bien la vie dans l’ombre. Le second, par contre, se déleste de ses feuilles pendant la saison froide et nécessite une période de dormance, notamment durant les saisons hivernales. La couleur et la texture des feuilles de ce type d’arbuste et le feuillage des arbustes persistants donnent un rendu visuel magnifique au jardin du fait de leur contraste. Sur ce site, vous obtiendrez plus d’informations à ce propos.

La forme des arbustes

Choisir les arbustes pour son extérieur se fait aussi en fonction de la forme de ces végétaux. Ils se déclinent en des arbustes au port élancé, des arbustes au port arrondi, des arbustes au port pleureur et des arbustes au port étalé.

Pour ajouter une touche de décor magnifique dans un petit jardin, la forme appropriée est celle d’un arbuste au port élancé. Et les arbustes au port arrondi, quant à eux, conviennent au jardin de grande envergure. Les arbustes au port pleureur, par contre, sont plus décoratifs et plus solitaires. Il est donc conseillé de ne pas les placer en rebord.

La couleur du feuillage des arbustes

Il ne faut jamais négliger ce critère, car il permet d’ajouter plus d’esthétisme au jardin. Pour obtenir un bon rendu visuel, il faut associer les arbustes persistants aux arbustes caducs. En effet, le premier type est toujours vert durant toute l’année, alors que le second type change de couleur tous les mois. En effet, pendant l’hiver, les branches de ce type d’arbuste sont entièrement nues. En revanche, le printemps lui permet de développer à nouveau ses feuilles et ses fleurs, et ce, avec des couleurs soutenues et vives. Pendant l’automne, les arbustes caducs auront successivement un ton orangé, puis un ton rouge. Après cela, ils deviennent pourpres et rouilles. Une fois tous ces tons se succèdent, ce type d’arbuste se déleste de nouveau de son feuillage.

Pour camoufler certaines zones de jardin, les arbustes sont des excellentes alternatives. Cependant, il faut veiller à ce que leur couleur soit neutre. Ainsi, ils n’attireront pas les yeux des visiteurs. Pour rendre le jardin plus attrayant, voici quelques règles de jeux de couleurs à respecter :

  • Les arbustes dont la couleur du feuillage est grise ou blanche doivent être placés à côté d’un point d’eau. Pour cela, le salix exigua est à privilégier.
  • Les arbustes dorés tels que l’« Aureomarginatus » ou le fusain doré permettent d’apporter une note éclatante et chaude au jardin grâce à leurs couleurs toniques. Ces arbustes trouvent bien leur place à côté des conifères.
  • Les arbustes argentés doivent être placés entre deux arbustes ayant des couleurs soutenues. Ainsi, ils donneront une touche de raffinement ainsi que de douceur au jardin.

Bon à savoir

Avant de planter des arbustes dans son jardin, il faut également tenir compte de leur emplacement. Celui-ci dépend généralement de l’espèce d’arbustes. Si certains arbustes tels que l’hortensia peuvent être exposés à mi-ombre, d’autres comme le magnolia ou le daphné peuvent vivre dans une zone complètement ombrée.

Outre l’exposition, le type de sol doit être considéré. En effet, certains arbustes comme les azalées ne peuvent pousser que sur des sols acides, alors que d’autres tels que le laurier-rose aiment les sols humifères. Quant au chèvrefeuille et au laurier sauce, ils préfèrent les sols calcaires. Pour ce qui est du reste, il est question de discernement de votre part. Il faut cependant faire attention à ne pas encombrer le jardin.

Si le choix d’arbustes pour votre extérieur vous pose problème, il faut demander des conseils auprès d’un jardinier professionnel. En effet, celui-ci dispose d’une connaissance approfondie du jardinage et de l’aménagement extérieur. Il sera donc à même de vous aider dans le choix de tous les types de végétaux à y installer quel que soit le style de jardin que vous souhaitez créer. De plus, il est équipé du matériel nécessaire à la réalisation de tous les travaux de jardinage : création de jardin, entretien (ponctuel et régulier) et aménagement de jardin.